Divers - L-432

Cette compilation sortie en 1997 sous le signe de la loi L432 sur la liberté individuelle réunit des grands noms - pour la plupart - du hip hop français pour beaucoup de morceaux bruts, voir hardcore, mais aussi du bon freestyle, bien d’chez nous :o)

Le premier groupe est Expression Direkt, qui prouve avec « La roue tourne » qu’on peut faire bouger en soirée sans faire de funky. Puis, ce sont les deux lascars de Lunatic qui lâchent l’excellent « Les vrais savent », un classique dans le genre. « J’ai pas attendu qu’on m’tende la main / J’ai pas attendu les avertissements des anciens / Pour avancer la tête haute / Je représente la vie de rue, à qui la faute ? ». La musique est excellente. Par contre, j’aime moins celle de « La monnaie blesse ». Malgré ça, Polo signe un texte conscient. Le deuxième morceau qui a propulsé les deux frères d’Ärsenik là où ils sont est « Rimes et chatiments ». Hardcore, puissant et sans concession ! Ca cogne comme un coup de poing dans les dents… « Ärsenik c'est l'groupe qui monte, les gars qui s'la racontent / un gars à la hauteur c'est rare comme une pute à son compte ».

Ensuite, ce sont Oxmo Puccino et Booba qui s’associe pour un freestyle ‘’black mafieux’’. « Pucc fiction » est en fait une histoire de traîtres et de guns. On croirait voir un film :o) l’instru est bon. Moins réussit, le freestyle de Afro Jazz feat. Lucien parle de spliffs… On continu avec Idéal J et son très bon remix de « Je dois faire du cash », paru sur leur premier album. Comme à l’accoutumée, Kery James signe un texte vrai et authentique. « J’fais des choses dont j’me serais jamais cru capable / Pourquoi le bien du mal à nos yeux devient indissociable / J’arpente les rues du quartiers, les plus jeunes s’mettent à dealer / Puis ils retrouvent leurs cartables comme de simples écoliers ».

Casey est sûrement une très bonne rappeuse mais la musique de « La parole est mienne » ne nous la montre pas sous son meilleur jour. Par contre, La Squadra - qui comme vous le savez regroupe Rocca et son pote Daddy Lord C – lâchent un très bon « Là d’où l’on vient ». Ils y parlent de là où ils vivent, avec toute la misère que ça comprend. On retrouve Casey avec Ekoué et Polo pour un autre freestyle assez bon, mais l’instru n’est pas ce qu’il y a de mieux. Busta Flex place « Le zedou » qu’on peut retrouver sur son album. On y entend Lone pour un texte traitant de deal…

« L’impact net » est le morceau qui a révélé Lady Laistee au grand public. Remarquée sur cette compile, elle a ensuite eu des connexions avec Fabe ou encore Joey Starr, ce qui lui a permit de sortir son album, que je vous recommande d'ailleurs ! Puis les Emmigrands nous propose « La method » pas si convaincant. Plus drôle, Expression Direkt accompagnés de Abuz signent « Il boit pas, il fume pas mais il cause ». Et enfin c’est Afro Jazz qu’on peut entendre sur un titre… original !

Voilà c'est terminé :o) Alors il faut conclure… Donc c'est une bonne compile, rien de plus, surtout il y a quelques morceaux excellents et à l'époque c'était un bon moyen de découvrir certains espoirs comme Laistee, Lunatic ou encore Flex.

[Bongo]
Ma note : 7.3/10

Expression Direkt - La roue tourne 01 09 La Squadra - Là d'où l'on vient
Lunatic - Les vrais savent 02 10 Ekoué, Polo & Casey - 3'30 pour un freestyle
Polo - La monnaie blesse 03 11 Busta Flex - Le zedou
Ärsenik - Rimes et chatiments 04 12 Lady Laistee - L'impact net
Oxmo Puccino & Booba - Pucc fiction 05 13 Emmigrands - La method
Afro Jazz & Lucien - 3 spliffs et 1 freestyle 06 14 Expression Direkt & Abuz - Il boit pas, il fume pas mais il cause
Ideal J - Cash remix 07 15 Afro Jazz - Afro Jazz
Casey - La parole est mienne 08