Maroco, Mesrime, Namor et Dj Natch

Al Iman Staff c'est Comodo, Maroco, Mesrime Namor et Dj Natch. Cinq fortes personnalités qui ont se sont alliés pour une même cause: le Hip Hop. Avec 'Mets les gosses à l'abri', la formation marseillaise nous propose un album qui associe avec brio le fond et la forme. Activiste de la première heure, Namor répond aujourd'hui à nos questions sur ce premier album du Staff Al Iman...

Clip : "Mets les gosses à l'abri"

Site Web : www.marseillecity.com


La formation du groupe ?

Nous nous sommes formés à la suite du split de Prodige Namor, c'est à dire en l'an 2000, c'est moi qui ait formé le collectif, encadré de Comodo et Tom Parker - qui est parti solo depuis - tous deux rencontrés en ateliers d'écriture, puis Maroco (ex-Prodige Namor) et Mesrime un pote de mon quartier, ensuite Natch et Dj Riddle nous ont rejoint. On a sorti un premier maxi en 2002, "Fin de semaine", produit par Dj Blasdaa et la mixtape 'Les Fonds Secrets' sortie quant à elle fin 2003 qui annonçait en quelque sorte l'album 'Mets les gosses à l' abri'. On s'appelle Al Iman Staff car dans la langue arabe "al iman" signifie "la foi" et c'est ce qu' il y a de plus important pour nous, bien plus que l'argent, la gloire ou le succès. La foi, en fait, on a que ça et tant mieux, personne ne pourra nous l'ôter.

L’enregistrement de l’album ?

Nous avons fait cet album sur la longueur, c'était un choix bien défini au départ de manière à ce que l'auditeur puisse capter différentes tranches de vie. Durant l'écriture et la composition des titres, nous sommes tous passés par des étapes bien différentes, ce qui a permis de créer différentes atmosphères, différentes ambiances, nous sommes passés de la noirceur à l'espoir, de l'amour à la haine, de la sérénité à la violence ! Après, sur l'écriture chacun a amené ses idées, ses envies, comment est ce qu' on voyait le truc et quels thèmes on allait aborder. Pour les prods c' est pareil, on les a sélectionné ensemble de manière à ce que ça convienne à tous les membres du staff.

Les productions ?

J'ai essayé d'amener mes influences musicales dans mes prods, je bosse avec une MPC 2000 XL, j'aime bien sampler des vieux trucs de jazz rock, de soul, des musiques de films qui m'ont marqué, des breaks bien funky, j'ai mes artistes de référence toujours à portée de main dans mon petit studio, et après je retravaille ça, soit en redécoupant les samples soit en usant de petites techniques perso !
C'est en accord avec mon équipe que nous avons fait appel à d'autres réalisateurs, et puis je n'avais pas envie de réaliser tout l'album, c'est quand même plus sympa quand tu peux bénéficier de plusieurs couleurs musicales sur un disque, sinon tu peux prendre le risque de gonfler tout le monde au bout de trois titres ! La collaboration avec Copyshop s'est faite très simplement, je bosse à la Friche Belle de Mai avec Fred Berthet de Copyshop qui propose des ateliers de sample au public, j'aime beaucoup leur son orienté très electro, je trouve ça super classe, on leur a demandé des beats et au final ils ont réalisé "7ème" et "F_connection part.1" sur l'album. Akhenaton, on avait fait une télé ensemble il y a trois ans ("Rapcity" sur AB1, ndlr), on en avait déduit que nous n' avions jamais rien fait ensemble alors il m'a proposé de passer à la Cosca, de là il m'a proposé 5 beats et nous avons gardé "On vient te parler" qui est sur le LP.

Le titre de l’album ?

Quand on a eu tous les titres de l'album bouclés, c'est "Mets les gosses à l'abri" qui s'est imposé de lui même. Parce que cette chanson caractérise vraiment ce que l'on pense. Tu auras remarqué que dans cette chanson on aborde tous le thème avec des visions différentes, c'est ça qui fait qu'Al Iman Staff est une formation super complémentaire. Parfois on a des idées différentes, mais nous parvenons tous à expliciter notre point de vue et à l'argumenter. Après je suis d'accord pour dire que c'est un message d'espoir, si il n'y en avait plus aucun on aurait arrêté de rapper depuis longtemps et vu que ça fait quand même pas mal de temps qu'on y est pour certains c'est qu'effectivement on croit encore à un changement des mentalités et/ou à une rééducation des masses. Par contre j'ai lu dans un magazine qu'Al Iman Staff avait un message moralisateur, pas du tout, celui qui a dit ça n'a pas écouté l'album, quand tu entends ce qu'on dit parfois, je crois pas que nous soyons à même de faire la morale à qui que ce soit...

Le clip ?

Le clip a été réalisé par Christophe Luparini et monté par Mathieu Salze, deux artistes marseillais qui représentent l'agence Rubigo. On l'a tourné dans des quartiers de Marseille qui nous tiennent à coeur, et qu'on n'a pas l'habitude de voir d'habitude: La Millière, Frais Vallon, Endoume... Nous l'avons tourné sur deux jours et il a été monté après un mois de post-prod. On a apporté pas mal d'idées dans cette vidéo, on avait une vision bien précise quant au montage, on voulait que ça enchaîne, que ce soit bien dynamique, on a amené tous les gamins et les fadas que tu peux voir dans le clip, c'est que des gens qu'on côtoie et qu'on apprécie. Autant les enfants que les adultes. Il y a un autre clip de prévu pour le mois de juin, ce sera certainement "Burgman" qui est le titre qui enchaîne à la fin de la vidéo de "Mets les gosses..."

Marseille ?

Ben, si tu écoutes "Marseille City" tu te rends compte que c'est primordial pour nous, on est quasiment tous nés et on a tous vécu qu'à Marseille, donc on peux t'en parler... Effectivement ça revient souvent dans l'album, mais c'est normal, on est tous issu de cette ville et on y est très attaché. C'est vrai qu'on parle pas beaucoup de l'OM - même pas du tout ! - mais est ce que OM All Stars a invité Al Iman Staff ? Et puis est ce qu'on peut être fier du jeu qu'ils produisent ? Tu sais, nous on a connu l'ère Tapie avec Papin, Boli, Sauzée, Waddle, Allofs, Francescoli, Pelé, Forster, Mozer, alors on a de quoi être sceptique avec cet OM-là...

"Septième" ?

"Septième" c'est un titre délire, on l'a écrit l'été dernier avec Mesrime. C'est un peu le mode de vie de notre quartier, short, tongues, teeshirt, lunettes de soleil, sur la terrasse du bar à observer qui passe et à repérer les proies ! Mesrime et moi sommes issus de ce quartier, Endoume Catalans, le 7ème arrondissement de Marseille, c'était un quartier populaire en bordure de mer. Il est réputé pour avoir fourni beaucoup de gros voyous dans le grand banditisme durant les années 70 et 80. A présent c'est en train de changer parce que la municipalité veut bouter les familles à revenus modestes hors du quartier, on s'en rend vraiment compte depuis que Gaudin est maire de Marseille, il rase beaucoup de vieux immeubles pour construire des hôtels de luxe, il veut que ça devienne la Croisette, en plus c'est vraiment politique car avant lui le quartier était dirigé par ses opposants, le clan Deferre. C'est un quartier où l'on peut rencontrer encore beaucoup de gens simples malgré que la volonté affichée du maire de secteur soit de l'embourgeoiser, pour preuve tu ne peux plus te garer ni stationner sur les avenues et les rues du 7ème si tu n'as pas quinze euros à mettre quotidiennement dans les horodateurs. Après historiquement ce quartier est connu pour avoir fourni les chimistes de la French Connection, l'assassin du juge Michel, de nombreux braqueurs et gros voyous, et je peux t'assurer que nombre d'entre eux sont encore en place dans le 7ème.

"On vient te parler" ?

C'est le titre produit par Akhenaton, je trouve qu'il est réussi, le beat tourne salement bien et dessus on a des paroles assez "peace" comparé à d'autres titres sur l'album. C'est un des morceaux les plus tranquilles du point de vue des textes. C'est pour dire que même si on a des vies assez difficiles en général, on peut malgré tout continuer à parler de paix et d' unité, parce qu'au fond de nous c'est à ça qu' on aspire.

Les morceaux solos ?

Les morceaux solos sont intéressants pour présenter chacun des MC's, on retrouve y leur personnalité. Par exemple dans "Les mots m'manquent" tu peux capter qui est Comodo, comment il rappe, son côté freestyle, spontané, son attachement aux métaphores et à la poésie urbaine. Pour Mesrime, "Condés" colle parfaitement, il te parle d' un truc qui le touche, avec des mots simples et directs, un parler de quartier authentique, ses préoccupations politico-sociales, son dégoût de l'institution judiciaire et de l'administration policière, son expérience personnelle et celle de sa famille. Maroco te parle de son orientation spirituelle dans "L'orgueil" et il revient avec cynisme sur les comportements humains et leurs déviances, l'attachement aux valeurs matérielles et l'influence du diable sur notre planète. Moi j' ai fait "F_connection" c'est peut être pas le titre qui symbolise à lui tout seul ce que je veux transmettre au public, mais c'était le titre du moment, je suis fan de la musique et je le regrette pas. Après quand tu écoutes les morceaux où on rappe à plusieurs, tu te rends compte qu'on est resté fidèles aux idées qu'on avait mises en avant dans les solos, et même si on est tous sur la même longueur d' ondes chacun d' entre nous essaie de défendre et de mettre en avant sa propre position et ses convictions.

"F_Connection part.1" ?

"F_connection part.1" a été réalisé par Copyshop, le duo électro marseillais dont je te parlais précédemment. C'est donc volontaire si ce titre a une couleur un peu house, dancefloor. Personnellement il m'arrive d'écouter de la bonne house, moins à l'heure actuelle, mais j'ai mes périodes en fait. C'est un titre qui correspond à une période de ma vie, une époque pas si lointaine où je passais beaucoup de mes nuits à traîner en boite, à faire le bordel et à retourner Marseille. Maintenant je me suis calmé, c'est pas plus mal. Le titre parle de tout ce que tu peux vivre comme expériences quand tu fréquentes le milieu de la nuit. Je viens pas pour faire l'apologie de ça mais c'est une réalité, c'est quelque chose que j'ai vraiment vécu, j'incite personne à faire ce que je raconte mais cette chanson c'est pas du mytho, j'ai vraiment retourné Marseille la nuit avec mon équipe et j'ai voulu immortaliser ces instants. Il y aurait une suite à ce titre si ma vie reprenait cette direction, ce que je ne souhaite pas, mais seul l'avenir nous le dira.

Les interludes ?

Pour les interludes on a mis deux extraits de ce qui s' est passé pendant le tournage du clip de "Mets les gosses à l'abri". Ça a été un moment fort, très important pour nous et nous voulions le partager avec tous ceux qui écouteraient l'album, ensuite K.Rhyme le Roi nous a fait un liner dans la rue à la sortie d'un concert de rap pour représenter le 1.3, et le même soir Jean Pierre Moralès a lancé "Minot", c'est un texte qu'il avait écrit en atelier et dans lequel il décrit l'attitude que peuvent adopter certains jeunes, c'est à dire à tomber facilement dans la complainte et le misérabilisme, sans essayer de faire évoluer la situation de façon positive et en s'en prenant à la Terre entière comme étant responsable de leur immobilisme et de leur léthargie. Jean Pierre ne fait pas de rap, c'est plus un poète des temps modernes, un écorché vif, mais on est down à cent pour cent avec les idées qu'il développe et qu'il met en avant.

"Libres et égaux", le morceau avec HHP ?

"Libres et égaux" c'était un morceau qui était sur ma mix-tape 'Les fonds secrets', j'avais beaucoup aimé l'instru de Stoof alors j'ai proposé à HHP de faire un remix dans le même esprit que Double Pact quand ils avaient remixé "Les nerfs à vif" sur mon premier album. On apprécie beaucoup ce qu'amène HHP, ils ont tout tué sur le titre, c'est des mecs super sympas, carrés, et dotés d'un très bon esprit. Là ils sortent leur nouveau maxi d'ici peu et préparent leur mix-tape qui, je peux vous l'annoncer, va faire très très mal.

Le label Artistreet ?

Artistreet est notre structure depuis 2001, elle nous permet de faire des ateliers de créations sonores, elle produit nos titres, nos clips, elle développe Al Iman Staff ainsi que les carrières de chacun des artistes du groupe. Elle a pour vocation de s' occuper d' autres artistes également mais à l'heure actuelle la priorité c'est le staff Al Iman. Il y a aussi une équipe de management, de création graphique, multimédia et beatmakers au sein d'Artistreet et tout ça c'est géré par mon pote El Julio, mes associés et moi-même. Pour l'album "Mets les gosses à l' abri" on s'est associé avec Lyrical Lab, ils nous ont proposé un bon deal, c'est un label très sérieux à Marseille, on s'entend bien avec eux ainsi qu' avec leurs artistes (Mojo, Rpz, HHP, Abdé), ils font du bon taff donc ça roule !

Marseillecity.com ?

Marseillecity.com c'est notre site, il traite de musique - rap, ragga, electro - mode de vie dans le 13, actualités, agenda des bonnes soirées sur Marseille et sa périphérie, bonnes sorties dans les bacs. On a également un espace VPC où les internautes peuvent commander les meilleures productions locales, des mix-tapes, des maxis, des teeshirts. On essaie de développer ça avec mon pote El Julio, sans prétentions mais en tachant d'être pointus dans les actus, dans les chroniques de mix-tapes etc.. Ça parle bien entendu beaucoup de Al Iman Staff et de ses membres, de tout ce qu'on projette de faire, de nos coups de gueule, et c'est vrai qu' il y a aussi une rubrique "Miss Marseille City" intéressante mais ces derniers temps on a un peu calmé parce que ça commençait un peu trop à devenir la vitrine de nos vies privées !!!

Vos projets ?

On continue à travailler au quotidien, on écrit quand on a le temps, c' est chaud parce qu' on a tous des vies assez compliquées, on aimerait bien enchaîner un autre album mais on verra, on vient à peine de récupérer Comodo et il va falloir qu'il se remette dans le bain progressivement alors on y va trankilou... On est ouvert à toutes les propositions de featurings si c'est du sérieux, que les mecs sont tranquilles et qu'ils se prennent pas pour des fous. Sinon on est sur la mixtape d' HHP qui va sortir bientôt, j'aimerais bien avoir le temps de faire quelques beats pour mon groupe, ainsi que pour RPZ et Popo, on sera aussi sur la compilation de Full One 'To the Fullest' qui va sortir prochainement, sinon je fais toujours beaucoup d'ateliers d' écriture, ça me prend beaucoup de temps et ça m'en laisse pas beaucoup de libre pour bosser sur mes projets persos, donc je pense qu'on va développer d'autres artistes à partir de septembre 2005 au sein d'Artistreet, et après, selon comment ça fonctionne on envisagera peut être de faire des albums solos.

Le mot de la fin ?

Longue vie à votre site et respect à tous les internautes qui y viennent pour s'informer. Procurez vous 'Mets les gosses à l'abri' c'est vraiment une tuerie, vous verrez qu'on y parle de plein de trucs, du bien, du mal, mais quoi qu'il en soit cet album transpire la sincérité et l'authenticité à plein nez. Avec mon pote Maroco on a vu plein de groupes défiler au gré du temps et au fil des années à Marseille, et au final, beaucoup sont partis et nous on est encore là aujourd'hui... Bien entendu c'est pas nous qui avons inventé le Hip Hop, mais si aujourd'hui il en est à ce niveau et qu'il a pris un tel essor, c'est certainement parce qu'on a posé quelques pierres dans les fondations et qu'on en connaît bien son Histoire, alors sachez qu'aujourd'hui on est légitime pour vous parler de tout ça, achetez l' album d'Al Iman Staff et à ce moment là vous pourrez comprendre de quoi on vous parle, à partir de ce moment précis vous serez informé et pourrez prendre position si vous vous réclamez du Hip Hop, parce qu' ILS sont le rap et NOUS sommes le Hip Hop. Big up à tous les artistes et groupes all around tha planet Earth, et allez l'OM !

Propos recueillis par Equi
Photo: D.R.
Avril 2005