A l’exploration de l’univers multidimensionnel de Bams… Dérèglement climatique!

C’est reparti ! …. étant aventurier à la recherche de sensations fortes dans le Hip Hop, un nouvel épisode de King Siroko et ses entrevues artistiques…

Bien que nous n’étions alors pas encore tout à fait passé au printemps, je sentis un renouveau dans l’air et connaissant la chanson, je fus porté assez naturellement par le son de l’album de Bams (son quatrième) dans le métro, une réelle bouffée d’oxygène, un rappel pour ma conscience cosmic… Retour au présent ! ça tombe bien tout ça parce que j’ai rendez-vous dans un joli square avec Mademoiselle Bams en personne pour une petite rencontre/interview et je suis bon client, plutôt friand là-dessus… Lire la suite

La mixtape #EOW Freestyle !

Le 07 juillet dernier est sortie la mixtape #EOW Freestyle à l’occasion des 10 ans du End Of the Weak, qui réunit les impros de talents émergents du rap !

Visuel_mixtape_EOWFreestyle

C’est en 2000 que le End Of the Weak naît à New York. Scène ouverte de rap, le challenge End Of the Weak est un véritable détecteur de talents. Arrivé en France en 2004, ce rap contest qui a pour valeurs fortes peace, unity, fun et dépassement de soi fête ses 10 ans cette année !


En libre téléchargement sur la plateforme Bandcamp du End Of the Weak France 

La mixtape #EOW Freestyle permet la découverte de nombreux nouveaux talents du rap, à travers un projet musical choral. Mixé par DJ Nicolson et réalisé par Tayreeb, #EOW Freestyle réunie 18 MCs pour l’occasion, dont : Warlock, Straight, Josman, Bekeño, Kof, SMR, Artik (champion du monde 2006), Doc Brrown, Wadi, Arcanes, PLB, Vincenz, Cheeko (champion de France 2014), Dandyguel, Dajanem, Gonzo, Skizo et El Deter.

Alors, si vous souhaitez dessiner une rapographie récente du paysage musical actuel, n’hésitez pas à découvrir le concept End Of the Weak à l’occasion de cette mixtape !

Graff à ciel ouvert à Montpellier

« Montpellier fait le Mur » est un évènement Street Art destiné à offrir à la ville son Mur à l’instar d’autres grandes villes comme Paris ou Marseille. Cette première édition de «Montpellier fait le mur » a vocation à célébrer l’été. Une dizaine de street artists dont Romain Froquet, Stéphane Carricondo, Stew, Lili B, Rays, Ratus & Siko, Sunra & Oups feront une performance de “live painting” sur ce Mur éphémère de 40m de long, placé sur le parvis de la Poste Rondelet.

Les infos à retenir :

Quoi ? « Montpellier fait le mur »
Où ? Croisement de la rue Rondelet et de la rue Catalan - Montpellier
Quand ? Du vendredi 27 au samedi 28 juin

Paris Tonkar magazine #10

:: Paris Tonkar magazine le nouveau numéro est en kiosques ::

 

La médiatisation du graffiti (et du street art) était-elle en train de rendre fou certains activistes de ce mouvement artistique ? La question est posée lorsque l’on observe que de jeunes graffeurs en herbe pratiquant exclusivement du vandale se mettent en avant sur les réseaux sociaux et leur blog au risque de se faire arrêter par la police. Réveillez-vous ! Ne tombez pas dans ce piège de l’ultra modernité qui impose que tout doit être vu par tous aussitôt que l’événement s’est produit… Pour vivre heureux, il faut vivre caché : cet adage est encore plus d’actualité de nos jours car le système surveille tout et tout le monde. Le graffiti est un espace de liberté : pour qu’il le reste, il ne doit pas se mettre en danger en dévoilant tout. Un réseau social n’est pas l’ami du vandale et encore moins du citoyen libre. Ne jamais oublier que ce sont des entreprises marchandes qui gagnent de l’argent sur nos rêves, nos échanges et plus généralement sur nos vies ! Lire la suite