Breakdance sur le toit du monde
novembre 7, 2019 (No Comments) by Bongo

MUMBAI_REDBULLBCONE_09112019---copie-1Le Comité International Olympique a validé en février dernier la candidature du breakdance pour figurer parmi les nouvelles disciplines des Jeux Olympiques de 2024 à Paris. Cet art urbain qui se hisse au rang de sport olympique fera souffler un vent de fraicheur sur les JO.

La 16e édition du Red Bull BC One, le championnat de breakdance le plus disputé au monde, débarque pour la première fois en Inde pour la finale internationale. Le line-up est dévoilé, découvrez les B-Boys et B-Girls directement qualifiés.

MUMBAI_REDBULLBCONE_09112019---copie-2LINEUP B-BOYS – WILDCARDS

Khalil (France)
Khalil participe pour la première fois à la finale mondiale de Red Bull BC One. L’aboutissement d’un parcours qui a commencé en 2002, date à laquelle sa mère l’a emmené voir pour la première fois le Battle of the Year.

Bart (Brésil)
Champion de la finale nationale brésilienne en 2018, Bart revient avec une énergie débordante en tant que digne représentant de ses deux crews : Perfect Style et Sul Clan.

Beetle (Russie)
Le scarabée russe représente Zames et Nothing 2 Lose, d’où son deuxième surnom de “B-Boy complet”, en raison de son solide répertoire qui rassemble chaque aspect du breaking.

Onel (Grèce)
Onel (pour “One Love”), du crew Dead Prez, est le premier B-Boy grec à être invité à la finale du Red Bull BC One.

Bumblebee (Russie)
Le russe Bumblebee fait partie du crew Outstanding et est le plus jeune des B-Boys invités. C’est surtout le premier B-Boy à avoir obtenu une médaille olympique lors des JO de la jeunesse 2018 à Buenos Aires.

Flying Machine (Inde)
Flying Machine est fier d’être le premier B-Boy indien à participer à la finale mondiale, d’autant plus qu’il joue à domicile. À noter : il est aussi l’ambassadeur des crews Beast Mode et Smoking Skillz.

Heady (Corée du Sud)
Heady vient de Corée du Sud, il représente Artistreet et Modern Skillz. C’est aussi la première fois qu’il participe à la World Final, l’occasion rêvée de dévoiler ses talents au monde entier.

Kazuki Rock (Japon)
Kazuki Rock, aka le Kicking Crab (“Crabe Cogneur”), sera présent le 9 novembre pour délivrer l’une de ses formidables performances dont lui seul a le secret. Il représente le Japon et son crew Carnival.

Lil Zoo (Autriche)
Lil Zoo (représentant du crew Red Bull BC One All Stars et El Mouwahidin) n’est autre que le champion du Red Bull BC One 2018. Une victoire qu’il a décroché à Zurich, le jour de son anniversaire. Un seul but pour lui : gagner un second titre.

Menno (Pays-Bas)
Le hollandais Menno représente également le crew Red Bull BC One All Stars. Double champion du monde du Red Bull BC One en 2014 et 2017, il s’est offert un break en 2018. Aujourd’hui, il est de retour pour décrocher son 3ème titre.

Monkey King (Taiwan)
Monkey King (pseudo emprunté à la mythologie chinoise) représente le crew Dream Runnerz. Il est aussi connu pour ses mouvements hallucinants qui défient les lois de la gravité.

Phil Wizard (Canada)
Phil Wizard fait partie de trois crews : les Wizards, United Rivals et les 7 Commandos. Il a remporté le Red Bull BC One Cypher à Los Angeles en 2017 et au Canada en 2018 avant de faire ses débuts sur la grande scène cette année.

Robin (Ukraine)
Robin est un visage familier du Red Bull BC One, puisqu’il était déjà présent en 2013. Il ne représente pas moins de 5 crews : Top 9, les East Side B-Boys, MZK, Bring It Back et le collectif Green Panda. Le style de Robin se caractérise par un style inimitable et imprévisible, qu’il définit lui-même comme « purement authentique. »

Stripes (États-Unis)
Stripes vit aux États-Unis, et fait partie des crews Flipside Kings et Main Ingredientz. Cette année, il participe à la finale mondiale du BC One à Mumbai, après une performance remarquée en 2018. Parmi ses faits d’armes, on compte sa victoire à l’Unbreakable Solo Battle.

Ce line-up sera complété le jeudi 7 novembre lors d’une dernière étape qualificative : Le Last Chance Cypher où les deux B-Boys finalistes rejoindront les 14 wildcards pour la finale samedi 9 novembre.

DÉCOUVREZ LES B-GIRLS (WILDCARDS)

San Andrea (France)
San Andrea, du crew Rockerz Delight, était l’une des deux finalistes du Red Bull BC One en 2018. Directement qualifiée pour la finale, elle revient cette année et espère remporter le titre de championne.

Ami (Japon)
La Japonaise Ami, représente le crew des Red Bull BC One All Stars, elle n’est ni plus ni moins que la championne du Red Bull BC One 2018. De nouveau invitée cette année, elle fait déjà partie du top 16. Elle espère décrocher un second titre.

Jilou (Allemagne)
Avant de représenter Nin10do et Jimaken et de devenir une éminente B-Girl, Jilou a aussi fait ses preuves en tant que circassienne. C’est sa mère qui l’a poussée à prendre des cours de breaking après avoir vu sa performance au Battle of the Year.

Logistx (États-Unis)
Logistx s’est lancée dans le break à l’âge de 9 ans. Elle est issue du crew California’s Underground Flow, et vient de rejoindre le crew des Red Bull BC One All Stars. Elle est particulièrement connue pour son style subtile et équilibré, à la fois gracieux et puissant, qu’elle doit à des années de pratique dans différentes disciplines.

MiMz (Japon)
MiMz représente Keep It Real, BGSK et le Dead Stock Crew. Elle a le mérite de maîtriser plusieurs styles de danse, un atout qu’elle associe à ses trois passions que sont la mode, le cinéma et la photographie. En parallèle de sa carrière de B-Girl, elle travaille en tant que freelance dans les relations publiques, principalement dans l’organisation de campagnes social media.

Du côté des femmes, ce line-up sera complété également le jeudi 7 novembre (aux Famous Studios de Mumbai) où se dérouleront les premières phases de la finale internationale. A l’issue de la soirée, les 4 B-Girls arrivées en demi-finale s’affronteront en 1 to 1 au National Sports Club of India le 9 novembre pour décrocher le titre mondial.

RED BULL BC ONE EN LIVE

La finale mondiale du Red Bull BC One sera retransmis en direct sur Facebook, YouTube et Red Bull TV. Pour plus d’informations, rendez-vous sur : https://win.gs/LIVE_RedBullBCOneWorldFinal2019_RBTV

MUMBAI_REDBULLBCONE_09112019---copie-3

Mots-clés : , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Votre panier

Votre panier est vide

Actualités

Agenda

A l'écoute

Breakdance sur le toit du monde
novembre 7, 2019 (No Comments) by Bongo

MUMBAI_REDBULLBCONE_09112019---copie-1Le Comité International Olympique a validé en février dernier la candidature du breakdance pour figurer parmi les nouvelles disciplines des Jeux Olympiques de 2024 à Paris. Cet art urbain qui se hisse au rang de sport olympique fera souffler un vent de fraicheur sur les JO.

La 16e édition du Red Bull BC One, le championnat de breakdance le plus disputé au monde, débarque pour la première fois en Inde pour la finale internationale. Le line-up est dévoilé, découvrez les B-Boys et B-Girls directement qualifiés.

MUMBAI_REDBULLBCONE_09112019---copie-2LINEUP B-BOYS – WILDCARDS

Khalil (France)
Khalil participe pour la première fois à la finale mondiale de Red Bull BC One. L’aboutissement d’un parcours qui a commencé en 2002, date à laquelle sa mère l’a emmené voir pour la première fois le Battle of the Year.

Bart (Brésil)
Champion de la finale nationale brésilienne en 2018, Bart revient avec une énergie débordante en tant que digne représentant de ses deux crews : Perfect Style et Sul Clan.

Beetle (Russie)
Le scarabée russe représente Zames et Nothing 2 Lose, d’où son deuxième surnom de “B-Boy complet”, en raison de son solide répertoire qui rassemble chaque aspect du breaking.

Onel (Grèce)
Onel (pour “One Love”), du crew Dead Prez, est le premier B-Boy grec à être invité à la finale du Red Bull BC One.

Bumblebee (Russie)
Le russe Bumblebee fait partie du crew Outstanding et est le plus jeune des B-Boys invités. C’est surtout le premier B-Boy à avoir obtenu une médaille olympique lors des JO de la jeunesse 2018 à Buenos Aires.

Flying Machine (Inde)
Flying Machine est fier d’être le premier B-Boy indien à participer à la finale mondiale, d’autant plus qu’il joue à domicile. À noter : il est aussi l’ambassadeur des crews Beast Mode et Smoking Skillz.

Heady (Corée du Sud)
Heady vient de Corée du Sud, il représente Artistreet et Modern Skillz. C’est aussi la première fois qu’il participe à la World Final, l’occasion rêvée de dévoiler ses talents au monde entier.

Kazuki Rock (Japon)
Kazuki Rock, aka le Kicking Crab (“Crabe Cogneur”), sera présent le 9 novembre pour délivrer l’une de ses formidables performances dont lui seul a le secret. Il représente le Japon et son crew Carnival.

Lil Zoo (Autriche)
Lil Zoo (représentant du crew Red Bull BC One All Stars et El Mouwahidin) n’est autre que le champion du Red Bull BC One 2018. Une victoire qu’il a décroché à Zurich, le jour de son anniversaire. Un seul but pour lui : gagner un second titre.

Menno (Pays-Bas)
Le hollandais Menno représente également le crew Red Bull BC One All Stars. Double champion du monde du Red Bull BC One en 2014 et 2017, il s’est offert un break en 2018. Aujourd’hui, il est de retour pour décrocher son 3ème titre.

Monkey King (Taiwan)
Monkey King (pseudo emprunté à la mythologie chinoise) représente le crew Dream Runnerz. Il est aussi connu pour ses mouvements hallucinants qui défient les lois de la gravité.

Phil Wizard (Canada)
Phil Wizard fait partie de trois crews : les Wizards, United Rivals et les 7 Commandos. Il a remporté le Red Bull BC One Cypher à Los Angeles en 2017 et au Canada en 2018 avant de faire ses débuts sur la grande scène cette année.

Robin (Ukraine)
Robin est un visage familier du Red Bull BC One, puisqu’il était déjà présent en 2013. Il ne représente pas moins de 5 crews : Top 9, les East Side B-Boys, MZK, Bring It Back et le collectif Green Panda. Le style de Robin se caractérise par un style inimitable et imprévisible, qu’il définit lui-même comme « purement authentique. »

Stripes (États-Unis)
Stripes vit aux États-Unis, et fait partie des crews Flipside Kings et Main Ingredientz. Cette année, il participe à la finale mondiale du BC One à Mumbai, après une performance remarquée en 2018. Parmi ses faits d’armes, on compte sa victoire à l’Unbreakable Solo Battle.

Ce line-up sera complété le jeudi 7 novembre lors d’une dernière étape qualificative : Le Last Chance Cypher où les deux B-Boys finalistes rejoindront les 14 wildcards pour la finale samedi 9 novembre.

DÉCOUVREZ LES B-GIRLS (WILDCARDS)

San Andrea (France)
San Andrea, du crew Rockerz Delight, était l’une des deux finalistes du Red Bull BC One en 2018. Directement qualifiée pour la finale, elle revient cette année et espère remporter le titre de championne.

Ami (Japon)
La Japonaise Ami, représente le crew des Red Bull BC One All Stars, elle n’est ni plus ni moins que la championne du Red Bull BC One 2018. De nouveau invitée cette année, elle fait déjà partie du top 16. Elle espère décrocher un second titre.

Jilou (Allemagne)
Avant de représenter Nin10do et Jimaken et de devenir une éminente B-Girl, Jilou a aussi fait ses preuves en tant que circassienne. C’est sa mère qui l’a poussée à prendre des cours de breaking après avoir vu sa performance au Battle of the Year.

Logistx (États-Unis)
Logistx s’est lancée dans le break à l’âge de 9 ans. Elle est issue du crew California’s Underground Flow, et vient de rejoindre le crew des Red Bull BC One All Stars. Elle est particulièrement connue pour son style subtile et équilibré, à la fois gracieux et puissant, qu’elle doit à des années de pratique dans différentes disciplines.

MiMz (Japon)
MiMz représente Keep It Real, BGSK et le Dead Stock Crew. Elle a le mérite de maîtriser plusieurs styles de danse, un atout qu’elle associe à ses trois passions que sont la mode, le cinéma et la photographie. En parallèle de sa carrière de B-Girl, elle travaille en tant que freelance dans les relations publiques, principalement dans l’organisation de campagnes social media.

Du côté des femmes, ce line-up sera complété également le jeudi 7 novembre (aux Famous Studios de Mumbai) où se dérouleront les premières phases de la finale internationale. A l’issue de la soirée, les 4 B-Girls arrivées en demi-finale s’affronteront en 1 to 1 au National Sports Club of India le 9 novembre pour décrocher le titre mondial.

RED BULL BC ONE EN LIVE

La finale mondiale du Red Bull BC One sera retransmis en direct sur Facebook, YouTube et Red Bull TV. Pour plus d’informations, rendez-vous sur : https://win.gs/LIVE_RedBullBCOneWorldFinal2019_RBTV

MUMBAI_REDBULLBCONE_09112019---copie-3

Mots-clés : , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Votre panier

Votre panier est vide

Actualités

Agenda

A l'écoute