Chronique livre : Bio Joey Starr
septembre 18, 2015 (No Comments) by Mill Burray


Joey_starr_mauvaise_reputation

Qu’est-ce qu’on lit ?

 

Pas besoin de rappeler qui est Joeystarr, tout le monde le connaît. Apprécié ou non il fait parti du paysage culturel français depuis plus de 30ans à travers la musique, les médias et le cinéma.

Ici on ne va parler ni musique ni cinéma, mais de son autobiographie intitulé « Mauvaise réputation ».
Je ne sais pas si ça vient du fait que le coauteur soit Philippe Manœuvre (journaliste atteint de cécité) ou si c’est l’éditeur qui n’a trouvé personne pour la relecture, mais le bouquin comporte une syntaxe parfois douteuse, un nombre considérable de phrases amputées, et certaines n’ont pas de rapports les unes aux autres (en somme on dirait un peu mon mémoire).

 

Qu’est-ce qu’on apprend ?

 

Passé ce « détail » (inacceptable pour 6€80) on apprend que Joey :

-  A fait son service militaire en Allemagne
– A dépensé quasi 1 millions de dommages pour une gifle
– Voue un culte aux vélos
– A prit pas mal de drogue (enfaite, ça on le savait )
– A réalisé des clips
– Pense que le Wu Tang sont des pompes à vélo

 

Qu’est-ce qu’on retient ?

 

On en apprend pas mal sur les débuts de NTM, très peu sur la suite (la séparation).On découvre que le duo existait exclusivement sur scène, qu’à partir du deuxième album ils ne se voyaient plus qu’en studio et que certains membres de l’entourage à Kool Shen on foutu la merde dans leur relation.

Quelques anecdotes sympathiques sur des concerts, des coups de sang (celui contre Ardisson notamment) mais tellement de longueurs qu’on s’ennuie en lisant le récit des blagues potaches faites à l’armée ou le rapport difficile qu’il entretient avec son père.

Ce qui m’a le plus lassé au fil des pages c’est la formule : « NTM, c’était un constat d’urgence ».
Souvent utilisée par Joey dans le livre ainsi que dans les interviews, elle provoque deux sentiments : le premier, c’est qu’elle n’est certainement pas de lui et le deuxième c’est qu’elle ne veut rien dire.

On a donc un bouquin qui semble assez sincère malgré quelques ellipses temporelles (auto-censure?).
On ne va pas se plaindre car on sait avant d’ouvrir le bouquin que joeyStarr n’est pas un écrivain (il suffit d’écouter NTM pour s’en rendre compte). Mais comme personne ne l’aura lu dans votre entourage, qu’il n’est pas lourd à transporter et que l’anecdote sur ODB est marrante, je le conseillerai  à tout ceux qui savent lire.

 

Mill Burray

 

Message perso à Mr Morville : Reconnaissance éternelle pour Sky Boss !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Votre panier

Votre panier est vide

Agenda

A l'écoute

Pack T-Shirt + Mag + CD


L’équipe de Cosmic Hip Hop – bon en fait, surtout son directeur artistique Zemar – s’est pliée en quatre pour vous faire cette offre impossible à refuser : 1 magazine + 1 sampler + 1 CD + 1 tshirt pour 25€

Chronique livre : Bio Joey Starr
septembre 18, 2015 (No Comments) by Mill Burray


Joey_starr_mauvaise_reputation

Qu’est-ce qu’on lit ?

 

Pas besoin de rappeler qui est Joeystarr, tout le monde le connaît. Apprécié ou non il fait parti du paysage culturel français depuis plus de 30ans à travers la musique, les médias et le cinéma.

Ici on ne va parler ni musique ni cinéma, mais de son autobiographie intitulé « Mauvaise réputation ».
Je ne sais pas si ça vient du fait que le coauteur soit Philippe Manœuvre (journaliste atteint de cécité) ou si c’est l’éditeur qui n’a trouvé personne pour la relecture, mais le bouquin comporte une syntaxe parfois douteuse, un nombre considérable de phrases amputées, et certaines n’ont pas de rapports les unes aux autres (en somme on dirait un peu mon mémoire).

 

Qu’est-ce qu’on apprend ?

 

Passé ce « détail » (inacceptable pour 6€80) on apprend que Joey :

-  A fait son service militaire en Allemagne
– A dépensé quasi 1 millions de dommages pour une gifle
– Voue un culte aux vélos
– A prit pas mal de drogue (enfaite, ça on le savait )
– A réalisé des clips
– Pense que le Wu Tang sont des pompes à vélo

 

Qu’est-ce qu’on retient ?

 

On en apprend pas mal sur les débuts de NTM, très peu sur la suite (la séparation).On découvre que le duo existait exclusivement sur scène, qu’à partir du deuxième album ils ne se voyaient plus qu’en studio et que certains membres de l’entourage à Kool Shen on foutu la merde dans leur relation.

Quelques anecdotes sympathiques sur des concerts, des coups de sang (celui contre Ardisson notamment) mais tellement de longueurs qu’on s’ennuie en lisant le récit des blagues potaches faites à l’armée ou le rapport difficile qu’il entretient avec son père.

Ce qui m’a le plus lassé au fil des pages c’est la formule : « NTM, c’était un constat d’urgence ».
Souvent utilisée par Joey dans le livre ainsi que dans les interviews, elle provoque deux sentiments : le premier, c’est qu’elle n’est certainement pas de lui et le deuxième c’est qu’elle ne veut rien dire.

On a donc un bouquin qui semble assez sincère malgré quelques ellipses temporelles (auto-censure?).
On ne va pas se plaindre car on sait avant d’ouvrir le bouquin que joeyStarr n’est pas un écrivain (il suffit d’écouter NTM pour s’en rendre compte). Mais comme personne ne l’aura lu dans votre entourage, qu’il n’est pas lourd à transporter et que l’anecdote sur ODB est marrante, je le conseillerai  à tout ceux qui savent lire.

 

Mill Burray

 

Message perso à Mr Morville : Reconnaissance éternelle pour Sky Boss !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Votre panier

Votre panier est vide

Agenda

A l'écoute

Pack T-Shirt + Mag + CD


L’équipe de Cosmic Hip Hop – bon en fait, surtout son directeur artistique Zemar – s’est pliée en quatre pour vous faire cette offre impossible à refuser : 1 magazine + 1 sampler + 1 CD + 1 tshirt pour 25€