Dj Craze réapprend le métier de DJ à David Guetta et Steve Aoki !
octobre 31, 2014 (No Comments) by Blvck Zez

crazee

Pour les profanes que nous sommes, être DJ n’est pas très compliqué. Ce n’est pas le déhanché manuel de David Guetta et Steve Aoki , et les quelques notes qu’ils rejouent en boucle, qui nous diront le contraire. Souvent raillé, par ses pairs, le DJ est loin d’être une espèce en voie de disparition. Du mélomane le plus attentionné, au simple voisin de palier un peu bricoleur, tout le monde se dit DJ. Une situation insupportable pour les professionnels et les véritables virtuoses du disque vinyle. Alors DJ Craze a décidé de donner une bonne leçon aux apprentis disc jockey qui oublieraient dans les quelques mouvements de main automatiques qu’ils ont appris que le DJ fait avant tout apprécier la musique. 

Les DJ set est-il un art perdu ? Techniquement, le DJ Set représente l’une des quatre branches du Hip-Hop. Mais depuis la montée en puissance de David Guetta et des quelques DJs qui ont redonné à la Dance ses lettres de noblesse, l’image du DJ est terni non pas par la crasse mais par les paillettes. A force de voir des Djs comme le français David Guetta ou Steve Aoki enflammer des soirées avec moins d’imagination qu’il n’en faut pour animer un thé dansant, à force de voir les Djs baigner dans le luxe, le Dj est devenu aux yeux du public un personnage exubérant et non plus le personnage subversif qu’il était.

Découvrez ci dessous le mix de Cut Killer dans le film « La Haine » (mémorable) :

Mais dans la conception de DJ Craze, ce n’est ni au bord d’une plage à Ibiza, ni aux commandes d’une soirée ultra huppée dans un club ultra select que l’on retrouve les véritables artificiers de la fête. C’est pour cela que l’on trouve le champion du monde des DJ (trois fois champion au DMC World DJ Championships)  sur son canapé au début de cette vidéo. Après avoir regardé ses adversaires du jour à la télévision, Dj Craze se met aux platines pour un mix mémorable.

Si le scratch devait être un art à lui tout seul, DJ Craze aurait enfanté un véritable chef d’oeuvre au début de ce mix. On comprend toute de suite après quelques minutes qu’un Dj n’a de talent que s’il impose une ambiance peu importe qu’il soit au centre d’une pièce de 10 m2 ou au Silencio à Paris.

Seule chose que l’on peut reprocher à DJ Craze. Il vient peut-être de lancer les clash dans un milieu qui jusque là avait été épargné par les petites guerres d’égo. Mais pour la musique, on apprécie !

Découvrez ci dessous le mix de DJ Craze  :

Mazdak Vafaei Shalmani

Sweet Sign ! 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Votre panier

Votre panier est vide

Actualités

Agenda

A l'écoute

Dj Craze réapprend le métier de DJ à David Guetta et Steve Aoki !
octobre 31, 2014 (No Comments) by Blvck Zez

crazee

Pour les profanes que nous sommes, être DJ n’est pas très compliqué. Ce n’est pas le déhanché manuel de David Guetta et Steve Aoki , et les quelques notes qu’ils rejouent en boucle, qui nous diront le contraire. Souvent raillé, par ses pairs, le DJ est loin d’être une espèce en voie de disparition. Du mélomane le plus attentionné, au simple voisin de palier un peu bricoleur, tout le monde se dit DJ. Une situation insupportable pour les professionnels et les véritables virtuoses du disque vinyle. Alors DJ Craze a décidé de donner une bonne leçon aux apprentis disc jockey qui oublieraient dans les quelques mouvements de main automatiques qu’ils ont appris que le DJ fait avant tout apprécier la musique. 

Les DJ set est-il un art perdu ? Techniquement, le DJ Set représente l’une des quatre branches du Hip-Hop. Mais depuis la montée en puissance de David Guetta et des quelques DJs qui ont redonné à la Dance ses lettres de noblesse, l’image du DJ est terni non pas par la crasse mais par les paillettes. A force de voir des Djs comme le français David Guetta ou Steve Aoki enflammer des soirées avec moins d’imagination qu’il n’en faut pour animer un thé dansant, à force de voir les Djs baigner dans le luxe, le Dj est devenu aux yeux du public un personnage exubérant et non plus le personnage subversif qu’il était.

Découvrez ci dessous le mix de Cut Killer dans le film « La Haine » (mémorable) :

Mais dans la conception de DJ Craze, ce n’est ni au bord d’une plage à Ibiza, ni aux commandes d’une soirée ultra huppée dans un club ultra select que l’on retrouve les véritables artificiers de la fête. C’est pour cela que l’on trouve le champion du monde des DJ (trois fois champion au DMC World DJ Championships)  sur son canapé au début de cette vidéo. Après avoir regardé ses adversaires du jour à la télévision, Dj Craze se met aux platines pour un mix mémorable.

Si le scratch devait être un art à lui tout seul, DJ Craze aurait enfanté un véritable chef d’oeuvre au début de ce mix. On comprend toute de suite après quelques minutes qu’un Dj n’a de talent que s’il impose une ambiance peu importe qu’il soit au centre d’une pièce de 10 m2 ou au Silencio à Paris.

Seule chose que l’on peut reprocher à DJ Craze. Il vient peut-être de lancer les clash dans un milieu qui jusque là avait été épargné par les petites guerres d’égo. Mais pour la musique, on apprécie !

Découvrez ci dessous le mix de DJ Craze  :

Mazdak Vafaei Shalmani

Sweet Sign ! 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Votre panier

Votre panier est vide

Actualités

Agenda

A l'écoute