Guizmo, La réponse à ta question
août 28, 2012 (No Comments) by flavar

C’est au cours d’un de ses nombreux freestyle vidéo que Guizmo, un brin éméché, annonce vouloir sortir un album tous les 6 mois. C’est donc tout naturellement que 6 mois après son premier effort « Normal », sort le 16 avril 2012 « La Banquise », un album plus personnel, plus aboutit et plus réussi. Écoute et critique.

Pour ceux qui ne connaissent pas le phénomène, un bref récapitulatif s’impose. Après un passage remarqué aux rap contenders, Guizmo profite de sa popularité fraichement obtenue pour sortir le 3 octobre 2011 « normal », un street CD marqué par les très bonnes tracks que sont « normal », « le premier chagrin du jour » ou encore « alcool et bedo ». Suite à ça, il s’embrouille avec son collectif l’entourage, et décide de rouler en solo, pour le pire et surtout pour le meilleur.

« Ma beuh est comme l’école, séchée »

S’il ne fallait qu’un mot pour décrire le style de Guizmo, ça serait « spontanéité ». On sent que le mec taffe ses rimes de manière très instinctive, qu’il ne les retouche pas 10000 fois. Une spontanéité au détriment de la qualité ? Non, car avec Guizmo on a le droit à du vite fait BIEN fait. Un gars sûr de lui, dont on sent qu’il a le gêne du rap en lui, la fibre artistique nécessaire afin de pouvoir parfaitement poser sa voix et imposer son flow à l’instru, la dompter. Guizmo fait partie de cette nouvelle vague qui a explosé après rap contenders et qui prône l’esprit « vrai » du rap des années 1990, sans pour autant verser dans la nostalgie.

Sur la banquise, on remarque une certaine maturité dans l’écriture, un flow toujours aussi efficace, de nouvelles couleurs musicales et des thèmes bien plus respectés qu’auparavant ; là où « normal » semblait être une succession de freestyle sans ligne directrice, la banquise offre des tracks où le guiz parle de politique (woop), des filles façon doc gynéco époque première consultation (t’es juste ma pote), philosophie (j’attends), de sa maman (maman STP) ou encore un dernier morceaux en forme de règlement de compte (ma haine est viscérale).

Même si l’on regrette quelque titres faciles destinés à passer en radio et quelques répétitions, la banquise reste un concentré de punchlines remplies de rage, de flow bien calibré, de refrains efficaces, de morceaux plus mainstreams, d’autres moins. Guizmo y raconte la galère et l’amertume quotidienne, il le fait bien et surtout sans fioriture. L’album d’un petit mec de 21 ans, vrai et authentique, promis à un bel avenir.

Mots-clés :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Votre panier

Votre panier est vide

Agenda

A l'écoute

Pack T-Shirt + Mag + CD


L’équipe de Cosmic Hip Hop – bon en fait, surtout son directeur artistique Zemar – s’est pliée en quatre pour vous faire cette offre impossible à refuser : 1 magazine + 1 sampler + 1 CD + 1 tshirt pour 25€

Guizmo, La réponse à ta question
août 28, 2012 (No Comments) by flavar

C’est au cours d’un de ses nombreux freestyle vidéo que Guizmo, un brin éméché, annonce vouloir sortir un album tous les 6 mois. C’est donc tout naturellement que 6 mois après son premier effort « Normal », sort le 16 avril 2012 « La Banquise », un album plus personnel, plus aboutit et plus réussi. Écoute et critique.

Pour ceux qui ne connaissent pas le phénomène, un bref récapitulatif s’impose. Après un passage remarqué aux rap contenders, Guizmo profite de sa popularité fraichement obtenue pour sortir le 3 octobre 2011 « normal », un street CD marqué par les très bonnes tracks que sont « normal », « le premier chagrin du jour » ou encore « alcool et bedo ». Suite à ça, il s’embrouille avec son collectif l’entourage, et décide de rouler en solo, pour le pire et surtout pour le meilleur.

« Ma beuh est comme l’école, séchée »

S’il ne fallait qu’un mot pour décrire le style de Guizmo, ça serait « spontanéité ». On sent que le mec taffe ses rimes de manière très instinctive, qu’il ne les retouche pas 10000 fois. Une spontanéité au détriment de la qualité ? Non, car avec Guizmo on a le droit à du vite fait BIEN fait. Un gars sûr de lui, dont on sent qu’il a le gêne du rap en lui, la fibre artistique nécessaire afin de pouvoir parfaitement poser sa voix et imposer son flow à l’instru, la dompter. Guizmo fait partie de cette nouvelle vague qui a explosé après rap contenders et qui prône l’esprit « vrai » du rap des années 1990, sans pour autant verser dans la nostalgie.

Sur la banquise, on remarque une certaine maturité dans l’écriture, un flow toujours aussi efficace, de nouvelles couleurs musicales et des thèmes bien plus respectés qu’auparavant ; là où « normal » semblait être une succession de freestyle sans ligne directrice, la banquise offre des tracks où le guiz parle de politique (woop), des filles façon doc gynéco époque première consultation (t’es juste ma pote), philosophie (j’attends), de sa maman (maman STP) ou encore un dernier morceaux en forme de règlement de compte (ma haine est viscérale).

Même si l’on regrette quelque titres faciles destinés à passer en radio et quelques répétitions, la banquise reste un concentré de punchlines remplies de rage, de flow bien calibré, de refrains efficaces, de morceaux plus mainstreams, d’autres moins. Guizmo y raconte la galère et l’amertume quotidienne, il le fait bien et surtout sans fioriture. L’album d’un petit mec de 21 ans, vrai et authentique, promis à un bel avenir.

Mots-clés :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Votre panier

Votre panier est vide

Agenda

A l'écoute

Pack T-Shirt + Mag + CD


L’équipe de Cosmic Hip Hop – bon en fait, surtout son directeur artistique Zemar – s’est pliée en quatre pour vous faire cette offre impossible à refuser : 1 magazine + 1 sampler + 1 CD + 1 tshirt pour 25€