Guts : Le Hip-Hop après tout !
septembre 12, 2014 (No Comments) by Blvck Zez

Fini les longues nuits de solitude à bord de ses platines ! Après trois albums bourrés exclusivement de productions instrumentales, Guts, monomaniaque par excellence, a fini par saisir son carnet d’adresse truffé de jolis numéros de MCs (ou de chanteurs). Le rendu est excellent. Dans « Hip-Hop after All », Guts retourne à ses premiers amours non sans réussite.

C’est un Producteur / Beatmaker mythique qui nous livre là le testament d’une musique qu’il a chatoyé des années durant. Ses premières armes, Guts les faits dans le Hip-Hop loin du faste trendy-chicos de l’electro qui a cette faculté extraordinaire aujourd’hui d’attirer tout ce qui est à la mode (et donc tout ce qui est barbu).

 Le Hip-Hop est une machine à rêve

Après des années d’errance dans la musique « sans-voix », et quelques succès retentissant comme son fameux « And The Living Is Easy » tiré de son album « Guts (le bienheureux) », Guts revient donc à la source. Le Hip-Hop lui rappelle-t-il des bons souvenirs ? C’est  les pieds emmêlés dans les câbles, la tête coincé entre deux vinyles, à enregistrer des petits samples de Hip-Hop, que Guts a réussi à transformer le bruit en musique.

Cependant, le Hip-Hop a beaucoup changé depuis que Guts passe des basses en boucle si bien qu’aujourd’hui il est livré au matérialisme, au bling-bling, aux égo-trips et son corollaire les clashs débiles et sans aucune forme d’importance. Aujourd’hui encore plus qu’hier, le Hip-Hop est une machine à rêve où l’artiste a plus à gagner à soigner son image qu’à perfectionner sa musique.

Le Hip-Hop après tout est loin d’être mort

Alors pour son retour dans l’univers du Thug, Guts remonte réellement aux origines de la Hip-Hop musique avec un style proche de Lone Catalysts tiré des influences Hip-Hop des années 80‘ et des années 90’.  Dans ses productions, on retrouve aussi biens quelques samples  bien méchant, une rythmique classique pour des sons branché « origine » comme « The Forgotten  », que des sons plus Funky comme par exemple sur le morceau « Man Funk »(véritablement bien nommé). Le tout  avec des collaborations ultra-percutantes. Le morceau « Open Wide »  avec Lorine Chia façon Trip-Hop est particulièrement réussi.

Dans cet album, Guts a choisi de laisser poser des artistes de talent comme Lorine Chia justement, pour livrer son témoignage sur le Hip-Hop. Peut-être que Guts a voulu rendre le testament d’un genre musical qui commence à s’essouffler sous la pression commerciale, mais il a surement prouvé avec son concept et ce mélange des genres, que le Hip-Hop après tout est loin d’être mort.

Mazdak Vafaei Shalmani

 Sweet Sign !  

Mots-clés : ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Votre panier

Votre panier est vide

Agenda

A l'écoute

Pack T-Shirt + Mag + CD


L’équipe de Cosmic Hip Hop – bon en fait, surtout son directeur artistique Zemar – s’est pliée en quatre pour vous faire cette offre impossible à refuser : 1 magazine + 1 sampler + 1 CD + 1 tshirt pour 25€

Guts : Le Hip-Hop après tout !
septembre 12, 2014 (No Comments) by Blvck Zez

Fini les longues nuits de solitude à bord de ses platines ! Après trois albums bourrés exclusivement de productions instrumentales, Guts, monomaniaque par excellence, a fini par saisir son carnet d’adresse truffé de jolis numéros de MCs (ou de chanteurs). Le rendu est excellent. Dans « Hip-Hop after All », Guts retourne à ses premiers amours non sans réussite.

C’est un Producteur / Beatmaker mythique qui nous livre là le testament d’une musique qu’il a chatoyé des années durant. Ses premières armes, Guts les faits dans le Hip-Hop loin du faste trendy-chicos de l’electro qui a cette faculté extraordinaire aujourd’hui d’attirer tout ce qui est à la mode (et donc tout ce qui est barbu).

 Le Hip-Hop est une machine à rêve

Après des années d’errance dans la musique « sans-voix », et quelques succès retentissant comme son fameux « And The Living Is Easy » tiré de son album « Guts (le bienheureux) », Guts revient donc à la source. Le Hip-Hop lui rappelle-t-il des bons souvenirs ? C’est  les pieds emmêlés dans les câbles, la tête coincé entre deux vinyles, à enregistrer des petits samples de Hip-Hop, que Guts a réussi à transformer le bruit en musique.

Cependant, le Hip-Hop a beaucoup changé depuis que Guts passe des basses en boucle si bien qu’aujourd’hui il est livré au matérialisme, au bling-bling, aux égo-trips et son corollaire les clashs débiles et sans aucune forme d’importance. Aujourd’hui encore plus qu’hier, le Hip-Hop est une machine à rêve où l’artiste a plus à gagner à soigner son image qu’à perfectionner sa musique.

Le Hip-Hop après tout est loin d’être mort

Alors pour son retour dans l’univers du Thug, Guts remonte réellement aux origines de la Hip-Hop musique avec un style proche de Lone Catalysts tiré des influences Hip-Hop des années 80‘ et des années 90’.  Dans ses productions, on retrouve aussi biens quelques samples  bien méchant, une rythmique classique pour des sons branché « origine » comme « The Forgotten  », que des sons plus Funky comme par exemple sur le morceau « Man Funk »(véritablement bien nommé). Le tout  avec des collaborations ultra-percutantes. Le morceau « Open Wide »  avec Lorine Chia façon Trip-Hop est particulièrement réussi.

Dans cet album, Guts a choisi de laisser poser des artistes de talent comme Lorine Chia justement, pour livrer son témoignage sur le Hip-Hop. Peut-être que Guts a voulu rendre le testament d’un genre musical qui commence à s’essouffler sous la pression commerciale, mais il a surement prouvé avec son concept et ce mélange des genres, que le Hip-Hop après tout est loin d’être mort.

Mazdak Vafaei Shalmani

 Sweet Sign !  

Mots-clés : ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Votre panier

Votre panier est vide

Agenda

A l'écoute

Pack T-Shirt + Mag + CD


L’équipe de Cosmic Hip Hop – bon en fait, surtout son directeur artistique Zemar – s’est pliée en quatre pour vous faire cette offre impossible à refuser : 1 magazine + 1 sampler + 1 CD + 1 tshirt pour 25€