Les Zindé’scriptibles @ Saintes
août 5, 2012 (One Comment) by Bongo

Les Zindé’scriptibles organisent une exposition Street Art dans un Musée classé Arts Déco dans la ville de Saintes, « quand la rue envahit le musée ». Ils ont donné carte blanche à des street artistes pour créer des oeuvres, ramener leurs toiles et exposer le tout entre les oeuvres déjà existantes du musée.

Cela a donné vie à quelques oeuvres originales et décalées : une cabane construite avec des vieux volets, un mur de graff végétal, une petite vieille graffée sur une toile accrochée à un balcon, une salle du musée changée en chambre noire avec néons et bombes de peinture fluo.

L’exposition est prolongée jusqu’au 30 septembre, avec un dévernissage prévu le samedi 29 : il y aura des groupes musicaux, des ateliers avec les artistes pour découvrir leurs techniques, leurs secrets les plus fous, des visites guidées du musée, le tout autour d’un buffet bien sûr.

One Response

  1. 2 oeuvres sont des provocations et suscitent beaucoup de réactions. Une photo prise par les artistes durant la préparation et présentant le viol d’un mannequin représentant une Charentaise a circulé sur internet. La carte blanche a apporté des débordements dont beaucoup de Saintaises se rappelleront !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Newsletter

Mag papier

Votre panier

Votre panier est vide

Agenda

Les Zindé’scriptibles @ Saintes
août 5, 2012 (One Comment) by Bongo

Les Zindé’scriptibles organisent une exposition Street Art dans un Musée classé Arts Déco dans la ville de Saintes, « quand la rue envahit le musée ». Ils ont donné carte blanche à des street artistes pour créer des oeuvres, ramener leurs toiles et exposer le tout entre les oeuvres déjà existantes du musée.

Cela a donné vie à quelques oeuvres originales et décalées : une cabane construite avec des vieux volets, un mur de graff végétal, une petite vieille graffée sur une toile accrochée à un balcon, une salle du musée changée en chambre noire avec néons et bombes de peinture fluo.

L’exposition est prolongée jusqu’au 30 septembre, avec un dévernissage prévu le samedi 29 : il y aura des groupes musicaux, des ateliers avec les artistes pour découvrir leurs techniques, leurs secrets les plus fous, des visites guidées du musée, le tout autour d’un buffet bien sûr.

One Response

  1. 2 oeuvres sont des provocations et suscitent beaucoup de réactions. Une photo prise par les artistes durant la préparation et présentant le viol d’un mannequin représentant une Charentaise a circulé sur internet. La carte blanche a apporté des débordements dont beaucoup de Saintaises se rappelleront !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Newsletter

Mag papier

Votre panier

Votre panier est vide

Agenda