Le véhicule: ne rate pas une occasion pour transporter du son…
octobre 2, 2013 (No Comments) by kingsiroko

Non, il ne s’agit pas d’un transport en commun quoique… un poids lourd…non plus! quoique…, transport de son, porté par la vibration d’un nomade sonore et d’un musicien de surcroit, découvrons…

King Siroko : Salut mister véhicule! d’abord une petite présentation s’impose, parle-nous de ton parcours en musique , d’où viens-tu, que fais-tu au juste?

Le véhicule (LV) : Salut le king ! Moi c’est Benoît, né en 1982 dans le Nord de la France. J’ai passé mes 22 premières années dans cette région et y ai appris la musique au départ tout seul avec le fameux synthé Bontempi offert par mes parents à Noël (Jean-Michel Jarre, sors de ce corps…!) puis dans l’école de musique de ma ville. Je me rappelle le moment où il a fallu choisir l’instrument… Comme à cette époque dans beaucoup de tubes qui passaient à la radio il y avait un solo de saxo (le duo Candy Dulfer/Dave Stewart avec Lily was Here, le sensuel smooth operator de Sade, et le your latest trick de Dire Straits) je me suis dit…c’est de cet instrument que je veux jouer !

Je passe la période fanfare, concerts d’orchestres d’harmonie (et j’entends mes parents
chantonner dans l’auto « on the road again » car à cette époque je n’avais pas le permis)
pour parler du groupe Castel, mon premier groupe ! Un groupe pop/rock à la base
composé de 3 zicos, et qui un jour s’est mis à la recherche d’un cuivre pour jouer le
fameux Miserloo (B.O. De pulp fiction)… Quelques compos et quelques concerts plus
tard, je me suis rendu compte que ce n’était pas vers ce style que je voulais aller.
Puis vint le déménagement en Picardie en 2005 et les 2 rencontres qui ont réellement
transformé ma vie, celle de Tof avec qui on a fait renaître le groupe (the) Jaff de ses
cendres, et celle de Melle Maxence, ma petite femme chanteuse.

KS : Explique nous un peu ta façon de faire du son, de produire des instrus, tu bosses avec quel matériel?

LV : Alors pour faire du saxo, tu ouvres la boîte, tu fixes avec la ligature l’anche sur le bec, tu enfonces le bocal dans le bec, puis le bocal dans le corps, tu mets la cordelière et te
voilà paré à faire pouet (rires).

Plus sérieusement, avec (the) Jaff j’ai 2 casquettes : celle de saxophoniste et celle de
laptopiste. J’ai toujours ressenti le besoin de m’épanouir à la fois par le côté organique
et artisanal du saxophone en développant mes improvisations jazz funk comme un
forgeron qui crée des objets composés finalement de petits motifs répétés, altérés…
mais également par le côté plus froid, moins immédiat de la production électronique
(synthétiseurs, machines…). Dans (the) Jaff, je m’éclate sur les 2 fronts !

Quelques sons :
https://soundcloud.com/the-jaff/bateau?in=the-jaff/sets/demo
https://soundcloud.com/the-jaff/pens-e-fresh?in=the-jaff/sets/demo

J’ai eu l’occasion de te rencontrer il y a 3 ans, de rencontrer également ton univers rap
jazz et ça, ça m’a donné envie de produire des sons hiphop. Bon il faut dire aussi qu’en
kiffant ATCQ, Solaar, et Hocus Pocus on va plutôt parler d’une demi-découverte !
Qu’est-ce que m’a mis la puce à l’oreille pour produire cette zic… ? Ah oui, le fameux
concert au Pays Basque ! Me dire que j’allais être le DJ uniquement avec mon mac, mon
launchpad dans un pays berceau de stars du hip hop comme SLI et DJ Madgic… Je
n’avais que le culot comme motivation !

Et pour répondre à ta question, j’utilise Ableton Live sur Mac, un launchpad, et un
casque… Et je puise mon inspiration et mes samples chez … (euh, je pense pas que ça
soit une bonne idée de révéler mes sources !)
J’essaie de ne pas passer trop de temps sur les instrus, d’aller à l’essentiel, car je sais
qu’en live je peux mettre un coup de sax par dessus. Il y a bien un courant « minimal » en
techno, j’essaie de l’exporter sur le rap !

Quelques sons :
https://soundcloud.com/levehicule/king-siroko-feat-sir-ill-passe
https://soundcloud.com/levehicule/adn

KS : J’ai envie de t’appeler king of mash ups, peux tu rappeler le principe du mash up? et
nous conseiller quelques écoutes?

LV : Ah ouais les mashups ! Un autre délire… Mais qui en fait est né de mes prods hip hop.
Avec le soft Ableton Live, tu peux très simplement ralentir ou accélerer un morceau sans
en changer sa tonalité. Du coup pour peu que 2 morceaux aient à peu près les mêmes
harmonies, c’est assez marrant de les jouer en même temps. Le mashup c’est ça :
provoquer la rencontre de plusieurs artistes, de plusieurs chansons en un duo, trio, voire
quatuor virtuel (mais réel dans le logiciel).
Ce qui est intéressant (du moins, je trouve !) c’est quand les univers sont à 180 degrés.
Par exemple récemment j’ai fait se rencontrer les choristes (vois sur ton chemin) et un
vieux groupe des années 80, charades…

Voici le résultat :
https://soundcloud.com/levehicule/gimme-the-funk-sur-ton-chemin

Mon premier mashup (Anita Wards VS Eurytmics) a été récemment censuré par
soundcloud ! J’ai reçu un mail me disant que j’avais pas le droit de le faire et tout et
tout… Du coup j’ai décidé de mashuper aussi les clips pour le mettre sur youtube !

Ca donne ça :
http://www.youtube.com/watch?v=DB8uD8oyqzA
Et sinon tous mes autres délires sont sur mon soundcloud et il y en a vraiment pour tous
les goûts…
https://soundcloud.com/levehicule/sets/mashup

KS : Quelles sont tes influences musicales? quels sont tes penchants en terme de
musique Hip Hop?

LV : Je pense que comme tout le monde, l’humeur du moment influence beaucoup le choix d’écoute de tel ou tel artiste et/ou album… Pour répondre plus précisément à la question, je suis influencé par tout ce qui me surprend, et des surprises il y en a dans tous les styles (jazz, rock, musique classique, électro, folk…) Et j’ai remarqué qu’une région sur
notre belle terre synthétisait un peu tous mes goûts : la Scandinavie. Depuis leur folklore
(exemple de groupes : Hedningarna, Värttinä…) jusqu’à la musique électronique (Bugge
Wesseltoft) en passant par le jazz (Jan Garbarek) ou même la fusion de tout ça (Nils
Petter Molvaer, Eivind Aarset…) il n’y a qu’en hip hop qu’ils n’ont pas (encore) ma came.
Mais un peu plus bas, aux Pays-Bas, on trouve des sons super sympathiques en hip
hop comme Pete Philly and Perquisite, et mon chouchou Arts the beatdoctor. Un jour j’ai
voulu sampler un morceau de John Coltrane. Mon premier réflexe a été de vérifier sur le
site whosampled.com si le morceau avait déjà été samplé… Arts l’avait fait. En écoutant
son titre crazy times j’ai vraiment pris une claque et ai abandonné l’idée initiale tellement
la version de Arts était magique.
Voilà sinon j’ai un peu parlé des US, de la France dans la première question… J’ai
maintenant envie de parler du Japon ! Tu m’as fait découvrir un soir le fort sympathique
Kero One, et c’est vrai que ça s’écoute bien…

KS : Toi et le jazz, ça funktionne?

LV : (rires) Sympa la formulation ! Ouais c’est clair que le courant jazz-funk me fait pas mal vibrer… Alors forcément au sax on pense à Maceo Parker qui fut l’un des cuivres des
JB’s (le groupe de James Brown pour les incultes), mais si je devais en citer un autre,
c’est Michael Brecker sans hésiter. Avec son frère le trompettiste Randy Brecker, il a
monté le groupe Brecker Brothers, et le morceau Some Skunk Funk est selon moi ZE
morceau jazz funk!

KS :Tu produis des morceaux pour quels artistes? fais tu de la scène?

LV: J’ai eu l’occasion de faire quelques instrus hip hop pour toi, qu’on ne joue qu’en
live…
J’ai aussi le bonheur d’accompagner ma chère et tendre sur des scènes un peu plus
intimistes…
Sinon en tant que touche à tout, j’ai fait quelques sons ambient/electro… J’ai aussi
trempé dans la musique à l’image pour des jeux vidéos ou des documentaires !
On peut surtout me voir sur scène avec (the) Jaff. Les dates sont annoncées sur notre
site
et sur notre facebook, n’hésitez pas à liker notre page ;-)

KS : Quelques disques à nous recommander?

LV : Sans aucun ordre de préférence, je peux vous suggérer d’écouter (ou de réécouter) :
– Street Life de The Crusaders
– Stardown de Electro Deluxe
– The Brecker Brothers (album éponyme)
– The Dawn de Erik Truffaz
– Gambit de Julien Lourau

Le mot de la fin
En voiture Simone !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Votre panier

Votre panier est vide

Actualités

Agenda

A l'écoute

Le véhicule: ne rate pas une occasion pour transporter du son…
octobre 2, 2013 (No Comments) by kingsiroko

Non, il ne s’agit pas d’un transport en commun quoique… un poids lourd…non plus! quoique…, transport de son, porté par la vibration d’un nomade sonore et d’un musicien de surcroit, découvrons…

King Siroko : Salut mister véhicule! d’abord une petite présentation s’impose, parle-nous de ton parcours en musique , d’où viens-tu, que fais-tu au juste?

Le véhicule (LV) : Salut le king ! Moi c’est Benoît, né en 1982 dans le Nord de la France. J’ai passé mes 22 premières années dans cette région et y ai appris la musique au départ tout seul avec le fameux synthé Bontempi offert par mes parents à Noël (Jean-Michel Jarre, sors de ce corps…!) puis dans l’école de musique de ma ville. Je me rappelle le moment où il a fallu choisir l’instrument… Comme à cette époque dans beaucoup de tubes qui passaient à la radio il y avait un solo de saxo (le duo Candy Dulfer/Dave Stewart avec Lily was Here, le sensuel smooth operator de Sade, et le your latest trick de Dire Straits) je me suis dit…c’est de cet instrument que je veux jouer !

Je passe la période fanfare, concerts d’orchestres d’harmonie (et j’entends mes parents
chantonner dans l’auto « on the road again » car à cette époque je n’avais pas le permis)
pour parler du groupe Castel, mon premier groupe ! Un groupe pop/rock à la base
composé de 3 zicos, et qui un jour s’est mis à la recherche d’un cuivre pour jouer le
fameux Miserloo (B.O. De pulp fiction)… Quelques compos et quelques concerts plus
tard, je me suis rendu compte que ce n’était pas vers ce style que je voulais aller.
Puis vint le déménagement en Picardie en 2005 et les 2 rencontres qui ont réellement
transformé ma vie, celle de Tof avec qui on a fait renaître le groupe (the) Jaff de ses
cendres, et celle de Melle Maxence, ma petite femme chanteuse.

KS : Explique nous un peu ta façon de faire du son, de produire des instrus, tu bosses avec quel matériel?

LV : Alors pour faire du saxo, tu ouvres la boîte, tu fixes avec la ligature l’anche sur le bec, tu enfonces le bocal dans le bec, puis le bocal dans le corps, tu mets la cordelière et te
voilà paré à faire pouet (rires).

Plus sérieusement, avec (the) Jaff j’ai 2 casquettes : celle de saxophoniste et celle de
laptopiste. J’ai toujours ressenti le besoin de m’épanouir à la fois par le côté organique
et artisanal du saxophone en développant mes improvisations jazz funk comme un
forgeron qui crée des objets composés finalement de petits motifs répétés, altérés…
mais également par le côté plus froid, moins immédiat de la production électronique
(synthétiseurs, machines…). Dans (the) Jaff, je m’éclate sur les 2 fronts !

Quelques sons :
https://soundcloud.com/the-jaff/bateau?in=the-jaff/sets/demo
https://soundcloud.com/the-jaff/pens-e-fresh?in=the-jaff/sets/demo

J’ai eu l’occasion de te rencontrer il y a 3 ans, de rencontrer également ton univers rap
jazz et ça, ça m’a donné envie de produire des sons hiphop. Bon il faut dire aussi qu’en
kiffant ATCQ, Solaar, et Hocus Pocus on va plutôt parler d’une demi-découverte !
Qu’est-ce que m’a mis la puce à l’oreille pour produire cette zic… ? Ah oui, le fameux
concert au Pays Basque ! Me dire que j’allais être le DJ uniquement avec mon mac, mon
launchpad dans un pays berceau de stars du hip hop comme SLI et DJ Madgic… Je
n’avais que le culot comme motivation !

Et pour répondre à ta question, j’utilise Ableton Live sur Mac, un launchpad, et un
casque… Et je puise mon inspiration et mes samples chez … (euh, je pense pas que ça
soit une bonne idée de révéler mes sources !)
J’essaie de ne pas passer trop de temps sur les instrus, d’aller à l’essentiel, car je sais
qu’en live je peux mettre un coup de sax par dessus. Il y a bien un courant « minimal » en
techno, j’essaie de l’exporter sur le rap !

Quelques sons :
https://soundcloud.com/levehicule/king-siroko-feat-sir-ill-passe
https://soundcloud.com/levehicule/adn

KS : J’ai envie de t’appeler king of mash ups, peux tu rappeler le principe du mash up? et
nous conseiller quelques écoutes?

LV : Ah ouais les mashups ! Un autre délire… Mais qui en fait est né de mes prods hip hop.
Avec le soft Ableton Live, tu peux très simplement ralentir ou accélerer un morceau sans
en changer sa tonalité. Du coup pour peu que 2 morceaux aient à peu près les mêmes
harmonies, c’est assez marrant de les jouer en même temps. Le mashup c’est ça :
provoquer la rencontre de plusieurs artistes, de plusieurs chansons en un duo, trio, voire
quatuor virtuel (mais réel dans le logiciel).
Ce qui est intéressant (du moins, je trouve !) c’est quand les univers sont à 180 degrés.
Par exemple récemment j’ai fait se rencontrer les choristes (vois sur ton chemin) et un
vieux groupe des années 80, charades…

Voici le résultat :
https://soundcloud.com/levehicule/gimme-the-funk-sur-ton-chemin

Mon premier mashup (Anita Wards VS Eurytmics) a été récemment censuré par
soundcloud ! J’ai reçu un mail me disant que j’avais pas le droit de le faire et tout et
tout… Du coup j’ai décidé de mashuper aussi les clips pour le mettre sur youtube !

Ca donne ça :
http://www.youtube.com/watch?v=DB8uD8oyqzA
Et sinon tous mes autres délires sont sur mon soundcloud et il y en a vraiment pour tous
les goûts…
https://soundcloud.com/levehicule/sets/mashup

KS : Quelles sont tes influences musicales? quels sont tes penchants en terme de
musique Hip Hop?

LV : Je pense que comme tout le monde, l’humeur du moment influence beaucoup le choix d’écoute de tel ou tel artiste et/ou album… Pour répondre plus précisément à la question, je suis influencé par tout ce qui me surprend, et des surprises il y en a dans tous les styles (jazz, rock, musique classique, électro, folk…) Et j’ai remarqué qu’une région sur
notre belle terre synthétisait un peu tous mes goûts : la Scandinavie. Depuis leur folklore
(exemple de groupes : Hedningarna, Värttinä…) jusqu’à la musique électronique (Bugge
Wesseltoft) en passant par le jazz (Jan Garbarek) ou même la fusion de tout ça (Nils
Petter Molvaer, Eivind Aarset…) il n’y a qu’en hip hop qu’ils n’ont pas (encore) ma came.
Mais un peu plus bas, aux Pays-Bas, on trouve des sons super sympathiques en hip
hop comme Pete Philly and Perquisite, et mon chouchou Arts the beatdoctor. Un jour j’ai
voulu sampler un morceau de John Coltrane. Mon premier réflexe a été de vérifier sur le
site whosampled.com si le morceau avait déjà été samplé… Arts l’avait fait. En écoutant
son titre crazy times j’ai vraiment pris une claque et ai abandonné l’idée initiale tellement
la version de Arts était magique.
Voilà sinon j’ai un peu parlé des US, de la France dans la première question… J’ai
maintenant envie de parler du Japon ! Tu m’as fait découvrir un soir le fort sympathique
Kero One, et c’est vrai que ça s’écoute bien…

KS : Toi et le jazz, ça funktionne?

LV : (rires) Sympa la formulation ! Ouais c’est clair que le courant jazz-funk me fait pas mal vibrer… Alors forcément au sax on pense à Maceo Parker qui fut l’un des cuivres des
JB’s (le groupe de James Brown pour les incultes), mais si je devais en citer un autre,
c’est Michael Brecker sans hésiter. Avec son frère le trompettiste Randy Brecker, il a
monté le groupe Brecker Brothers, et le morceau Some Skunk Funk est selon moi ZE
morceau jazz funk!

KS :Tu produis des morceaux pour quels artistes? fais tu de la scène?

LV: J’ai eu l’occasion de faire quelques instrus hip hop pour toi, qu’on ne joue qu’en
live…
J’ai aussi le bonheur d’accompagner ma chère et tendre sur des scènes un peu plus
intimistes…
Sinon en tant que touche à tout, j’ai fait quelques sons ambient/electro… J’ai aussi
trempé dans la musique à l’image pour des jeux vidéos ou des documentaires !
On peut surtout me voir sur scène avec (the) Jaff. Les dates sont annoncées sur notre
site
et sur notre facebook, n’hésitez pas à liker notre page ;-)

KS : Quelques disques à nous recommander?

LV : Sans aucun ordre de préférence, je peux vous suggérer d’écouter (ou de réécouter) :
– Street Life de The Crusaders
– Stardown de Electro Deluxe
– The Brecker Brothers (album éponyme)
– The Dawn de Erik Truffaz
– Gambit de Julien Lourau

Le mot de la fin
En voiture Simone !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Votre panier

Votre panier est vide

Actualités

Agenda

A l'écoute