Phases Cachées
avril 17, 2013 (One Comment) by Jihène Charrad

Savant équilibre de hip-hop et de reggae, leur premier album « Boule à Facettes » sortira le 27 mai. Phases Cachées, c’est parti d’une blague sur un banc en 2006, c’est devenu un des groupes à surveiller de très près en 2013. Cheeko, D’Clik et Volodia, trois voix, trois identités dont les différences forment l’unité.

Tout d’abord qui êtes-vous ?

Cheeko : On est Phases Cachées, groupe de Hip-Hop en provenance de Paname et ses alentours, on apporte aussi une vibe plus reggae dans le chant grâce à Volodia. On aime bien faire de la musique « métissée », même si le terme est naze… Notre son est pleins d’influences différentes.

Pourquoi le blaze « Phases Cachées » ?

Cheeko : Nan, en vrai c’est venu comme ça, un jour qu’on traînait sur un banc avec D’Clik. On aime bien les jeux de mots. Avant, quand Volo était pas encore là, on s’appelait « Sciences Po.Etik », heureusement qu’on a pas gardé ce blaze ! En vrai si on peut trouver une signification à ce blaze : c’est qu’il y a la face que tu vois, que tu entends… et derrière, tout ce que tu ne vois pas. Tout ce qu’on fait pour que nos sons et nos clips arrivent chez toi… des bosseurs de l’ombre en quelque sorte.

D’Clik : Exact ! On voulait prendre Niggaz With Attitude mais c’était déjà pris…

Et justement quelles sont vos phases cachées?

Cheeko : Bah à côté du son qu’on fait ensemble, on fait pleins de trucs ! Déjà on s’occupe de tout ce qui nous concerne : la comm’, la paperasse et tout les trucs un peu relous, c’est moi qui m’en occupe. Après D’Clik s’occupe de tout ce qui concerne les clips, il cadre, co-réalise, monte… et Volo s’occupe de toute la partie son : c’est lui qui nous enregistre, qui fait les arrangements, qui nous mixe et qui prends soin de vos oreilles pour que le son tape fort ! Vous verrez quand le skeud sera disponible : ça va cogner dur et transformer ta twingo en low-rider.

Volo : A côté de ça, tous les trois on organise aussi nos propres soirées : ça s’appelle le « Boom Bap Boat » et on a fait venir A2H, Kacem Wapalek, Fixpen Sill, DJ Fly, BPM, Oligarshiiit, I2C, Beat Bro’… bref on organise tout de A à Z, la prog, la comm, le financement… Le délire c’est de jouer dans une jolie salle et de ramener des groupes qu’on kiffe, pour faire croquer aussi, et faire un truc un peu différent. On aime bien faire venir des gens qui ne viennent pas de Paris aussi, parce qu’aujourd’hui il y a du bon rap partout, ce serait dommage de se priver des Lyonnais, Toulousains, Bordelais et autres, pour qui c’est pas forcément évident de venir jouer sur Paris.

Et quand on a un peu de temps : on essaye de gagner notre vie en bossant dans nos taffs respectifs :)

Quelles sont vos influences?

Cheeko : Franchement y a de tout, ça va du Hip-Hop classique « Boom Bap » New-Yorkais au Reggae Roots en passant par des grands tubes de soul, de rock, du dubstep. On écoute presque de tout, sauf de la makina, ça c’est bon pour les espagnols avec des coupes mulets qui passent leur vie à faire du tuning.

La première fois que vous avez découvert le Hip-Hop? C’était où et quand? Quels sont vos premiers souvenirs?

Cheeko : Perso, mon premier souvenir remonte à mes 9-10 ans, via les clips surtout. Je me rappelle du clip de Jay-Z « H.O.V.A » sur MCM qui m’avait tué. Côté Français, j’ai découvert via MC Solaar… D’ailleurs mon grand frère m’avait amené (un peu à contrecoeur) à son concert, je me rappelle de la date : le 16 Novembre 2001, c’était au Zénith… Il avait déboulé sur scène suspendu a un fil, il avait survolé la salle… Un vrai bordel !

D’Clik : Pour ma part, j’crois que c’est avec le morceau « Bouge tes cheveux », de Triptik, que j’ai reçu m’a première giffle. Le côté groovy de l’instru avec le débit des deux MC’s, Dabaaz et Blackboul’, m’avait vraiment choqué. Peu après y’a eu le Saïan Supa Crew, c’est LA référence pour moi. Puis bon, en tant que mec du 94 bah t’avais forcément du Rohff, du 113 et compagnie dans le walkman…Puis un peu plus tard, j’me suis vite tourné vers le rap américain avec des Jay-Z, Nas, Biggie, le Wu-Tang.. j’ai eu l’temps de réviser les classiques, que ce soit dans le rap US ou FR d’ailleurs…cimer megaupload.

Volo: Pour ma part j’étais plus dans le reggae déjà plus jeune, j’ai vraiment découvert le Hip Hop avec le Saïan, Hocus Pocus, etc… un Hip Hop plutôt musical quoi. Et puis les 2 m’ont fait découvrir toutes leurs influences au moment ou je les ai rencontré.

Racontez nous votre parcours sur la scène hip-hop française?

Cheeko : Parcours « classique » hein : J’ai commencé à rapper et faire mon éducation du son à travers un forum, avec D’Clik on s’est mis à kicker ensemble étant de la même ville, un jour on a rencontré Volo et 2 semaines après on montait sur scène tous les 3 ! Ensuit bah pleins de concerts d’asso, des petits trucs, pleins d’opens-mics à Paname, on a même retourné les soirées slam à une époque ! Pleins de petits concerts, des tremplins… Bref, on a kické partout où c’était possible ! On a sorti 2 net-mixtapes : « La Préphase » (cherchez pas, le truc est rentré dans la catégorie « on est fiers de l’avoir fait mais vaut mieux pas l’écouter ») et « Phases B » dont il y a 4-5 clips sur le net, et qui a plutôt bien tourné.

Volodia : On a aussi eu une parenthèse pendant 2 ans avec des musiciens sur scène (on était 11) avec lesquels on a gagné le tremplin Emergenza. On a eu la chance de jouer dans des salles mythiques comme le New-Morning ou l’Élysée Montmartre (RIP) et à l’étranger aussi. C’était un putain de bon délire mais on est revenu à une formule plus « basique » parce que trouver des plans à 11, répéter, enregistrer etc, ça devenait archi compliqué et on avait plus l’impression d’être dans un délire Hip-Hop, mais plutôt comme des rappeurs/toasteurs menés par un live band de funk-groove. D’où la tape « Phases B ». Aujourd’hui on essaye de bouger un peu a l’extérieur de Paname quand on trouve des plans, on essaye aussi de trouver des premières parties, même si c’est pas évident. Enfin quoi qu’il en soit on essaye d’avancer, lentement mais sûrement.

Vos futurs projets?

On s’apprête à sortir enfin notre premier album officiel de 12 titres – « Boule à facettes ». L’ensemble des tracks ont été produite par S.E.B., un beatmaker talentueux reclus dans le fin fond du Luxembourg. Puis on a fait intervenir deux potes musiciens, Le Chat au clavier et Julien à la guitare, pour arranger ce qui pouvait l’être. Donc voilà, on est en train de finaliser tout ça et on est vraiment fier de la gueule que ça prend !

Simple question: Que peut-on trouver dans vos playlists perso?

Cheeko : Bah comme on disait tout à l’heure, un peu de tout :) Dans la mienne tu vas trouver pas mal de Hip-Hop Californien : Du Dilated Peoples/Evidence, Fashawn, Exile, Jurassic 5, Cypress Hill… Après je suis très fan du label Rhymesayers, qui a un roster de dingue avec des artistes comme Brother Ali, Atmosphere, Grieves, Aesop Rock, P.O.S, Blueprint et j’en passe ! Sinon côté rap français j’ai pris ma grosse claque avec l’EP de Némir qui est une vraie perle de musicalité et d’inventivité, l’album de Flynt dont les textes sont toujours aussi soignés et lourds de sens, et Gaël Faye / Milk Coffee and Sugar qui pour moi sont actuellement parmi les valeurs sûres, du moins les plus « réal » dans ce qu’ils font. Pour ce qui est des autres styles, je suis à fond sur Michael Kinawuka, Cold Specks, Quadron, Calle 13…

Et à la volée en regardant mon ipod : DJ Vadim, Oh No, Die Antwoord, C2C, Danny Brown, Kendrick Lamar, Oxmo Puccino, Stalley, Action Bronson, Big Pun…

D’Clik : Perso, en plus de tout ceux que Cheeko viens de citer, j’ajouterai Sean Price..P!

Volo : Pareillement, en ce moment pas mal de DJ Vadim, Foreign Beggars, Ben Harper, et toujours beaucoup de reggae, j’en citerais 2 qui tourne ces derniers jours à la baraque, Snoop Lion (bonne surprise) et l’album High Damage (High Tone / Brain Damage)

- Votre philosophie?

Cheeko : La Philosophie c’est pas de philosophie ! On fait ce qui nous plait en restant vrais vis-à-vis de nous mêmes, pas raconter trop de conneries, donner de la vibe, s’amuser et bosser dur pour pouvoir s’amuser ! Faire un max de concerts et venir retourner la salle des fêtes de ta ville avant de taper le Zénith. Voyager, rencontrer des gens et des horizons différents, parce que s’enfermer dans une bulle c’est nul.

D’Clik : Bien résumé…perso j’dormais en cours de philo.

Volo : Rester sincère dans notre musique !

- Un mot pour finir?

Cheeko : Flingues en l’air ! Soyez pas des crevards sur les spliffs, n’écoutez pas ce qu’on vous force à gober et restez connectés sur nos facebook/twitter/youtube/bandcamp, on déboule bientôt avec un disque dans lequel on a mis plein d’amour, de sueur, de cendres et de flows. On espère la tournée qui va avec, à bientôt pour retourner vos villes ! Paz’

Liens :
Facebook : http://www.facebook.com/phasescachees
Twitter : @PhasesCachees @chkpc @dclikpc
Youtube : http://www.youtube.com/phasescachees
Bandcamp : http://phasescachees.bandcamp.com

Concerts :
27.04.2013 – Castel Park – Surgères
11.05.2013 – La Smala Festival – Tournai (Belgique)
26.05.2013 – EMB – Sannois
14.06.2013 – Paris – Le Divan Du Monde (Release Party)

Mots-clés : , , ,

One Response

Répondre à Phases Cachées – Boule à facette (teaser par Dj Kash) | Cosmic Hip Hop Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Votre panier

Votre panier est vide

Agenda

A l'écoute

Pack T-Shirt + Mag + CD


L’équipe de Cosmic Hip Hop – bon en fait, surtout son directeur artistique Zemar – s’est pliée en quatre pour vous faire cette offre impossible à refuser : 1 magazine + 1 sampler + 1 CD + 1 tshirt pour 25€

Phases Cachées
avril 17, 2013 (One Comment) by Jihène Charrad

Savant équilibre de hip-hop et de reggae, leur premier album « Boule à Facettes » sortira le 27 mai. Phases Cachées, c’est parti d’une blague sur un banc en 2006, c’est devenu un des groupes à surveiller de très près en 2013. Cheeko, D’Clik et Volodia, trois voix, trois identités dont les différences forment l’unité.

Tout d’abord qui êtes-vous ?

Cheeko : On est Phases Cachées, groupe de Hip-Hop en provenance de Paname et ses alentours, on apporte aussi une vibe plus reggae dans le chant grâce à Volodia. On aime bien faire de la musique « métissée », même si le terme est naze… Notre son est pleins d’influences différentes.

Pourquoi le blaze « Phases Cachées » ?

Cheeko : Nan, en vrai c’est venu comme ça, un jour qu’on traînait sur un banc avec D’Clik. On aime bien les jeux de mots. Avant, quand Volo était pas encore là, on s’appelait « Sciences Po.Etik », heureusement qu’on a pas gardé ce blaze ! En vrai si on peut trouver une signification à ce blaze : c’est qu’il y a la face que tu vois, que tu entends… et derrière, tout ce que tu ne vois pas. Tout ce qu’on fait pour que nos sons et nos clips arrivent chez toi… des bosseurs de l’ombre en quelque sorte.

D’Clik : Exact ! On voulait prendre Niggaz With Attitude mais c’était déjà pris…

Et justement quelles sont vos phases cachées?

Cheeko : Bah à côté du son qu’on fait ensemble, on fait pleins de trucs ! Déjà on s’occupe de tout ce qui nous concerne : la comm’, la paperasse et tout les trucs un peu relous, c’est moi qui m’en occupe. Après D’Clik s’occupe de tout ce qui concerne les clips, il cadre, co-réalise, monte… et Volo s’occupe de toute la partie son : c’est lui qui nous enregistre, qui fait les arrangements, qui nous mixe et qui prends soin de vos oreilles pour que le son tape fort ! Vous verrez quand le skeud sera disponible : ça va cogner dur et transformer ta twingo en low-rider.

Volo : A côté de ça, tous les trois on organise aussi nos propres soirées : ça s’appelle le « Boom Bap Boat » et on a fait venir A2H, Kacem Wapalek, Fixpen Sill, DJ Fly, BPM, Oligarshiiit, I2C, Beat Bro’… bref on organise tout de A à Z, la prog, la comm, le financement… Le délire c’est de jouer dans une jolie salle et de ramener des groupes qu’on kiffe, pour faire croquer aussi, et faire un truc un peu différent. On aime bien faire venir des gens qui ne viennent pas de Paris aussi, parce qu’aujourd’hui il y a du bon rap partout, ce serait dommage de se priver des Lyonnais, Toulousains, Bordelais et autres, pour qui c’est pas forcément évident de venir jouer sur Paris.

Et quand on a un peu de temps : on essaye de gagner notre vie en bossant dans nos taffs respectifs :)

Quelles sont vos influences?

Cheeko : Franchement y a de tout, ça va du Hip-Hop classique « Boom Bap » New-Yorkais au Reggae Roots en passant par des grands tubes de soul, de rock, du dubstep. On écoute presque de tout, sauf de la makina, ça c’est bon pour les espagnols avec des coupes mulets qui passent leur vie à faire du tuning.

La première fois que vous avez découvert le Hip-Hop? C’était où et quand? Quels sont vos premiers souvenirs?

Cheeko : Perso, mon premier souvenir remonte à mes 9-10 ans, via les clips surtout. Je me rappelle du clip de Jay-Z « H.O.V.A » sur MCM qui m’avait tué. Côté Français, j’ai découvert via MC Solaar… D’ailleurs mon grand frère m’avait amené (un peu à contrecoeur) à son concert, je me rappelle de la date : le 16 Novembre 2001, c’était au Zénith… Il avait déboulé sur scène suspendu a un fil, il avait survolé la salle… Un vrai bordel !

D’Clik : Pour ma part, j’crois que c’est avec le morceau « Bouge tes cheveux », de Triptik, que j’ai reçu m’a première giffle. Le côté groovy de l’instru avec le débit des deux MC’s, Dabaaz et Blackboul’, m’avait vraiment choqué. Peu après y’a eu le Saïan Supa Crew, c’est LA référence pour moi. Puis bon, en tant que mec du 94 bah t’avais forcément du Rohff, du 113 et compagnie dans le walkman…Puis un peu plus tard, j’me suis vite tourné vers le rap américain avec des Jay-Z, Nas, Biggie, le Wu-Tang.. j’ai eu l’temps de réviser les classiques, que ce soit dans le rap US ou FR d’ailleurs…cimer megaupload.

Volo: Pour ma part j’étais plus dans le reggae déjà plus jeune, j’ai vraiment découvert le Hip Hop avec le Saïan, Hocus Pocus, etc… un Hip Hop plutôt musical quoi. Et puis les 2 m’ont fait découvrir toutes leurs influences au moment ou je les ai rencontré.

Racontez nous votre parcours sur la scène hip-hop française?

Cheeko : Parcours « classique » hein : J’ai commencé à rapper et faire mon éducation du son à travers un forum, avec D’Clik on s’est mis à kicker ensemble étant de la même ville, un jour on a rencontré Volo et 2 semaines après on montait sur scène tous les 3 ! Ensuit bah pleins de concerts d’asso, des petits trucs, pleins d’opens-mics à Paname, on a même retourné les soirées slam à une époque ! Pleins de petits concerts, des tremplins… Bref, on a kické partout où c’était possible ! On a sorti 2 net-mixtapes : « La Préphase » (cherchez pas, le truc est rentré dans la catégorie « on est fiers de l’avoir fait mais vaut mieux pas l’écouter ») et « Phases B » dont il y a 4-5 clips sur le net, et qui a plutôt bien tourné.

Volodia : On a aussi eu une parenthèse pendant 2 ans avec des musiciens sur scène (on était 11) avec lesquels on a gagné le tremplin Emergenza. On a eu la chance de jouer dans des salles mythiques comme le New-Morning ou l’Élysée Montmartre (RIP) et à l’étranger aussi. C’était un putain de bon délire mais on est revenu à une formule plus « basique » parce que trouver des plans à 11, répéter, enregistrer etc, ça devenait archi compliqué et on avait plus l’impression d’être dans un délire Hip-Hop, mais plutôt comme des rappeurs/toasteurs menés par un live band de funk-groove. D’où la tape « Phases B ». Aujourd’hui on essaye de bouger un peu a l’extérieur de Paname quand on trouve des plans, on essaye aussi de trouver des premières parties, même si c’est pas évident. Enfin quoi qu’il en soit on essaye d’avancer, lentement mais sûrement.

Vos futurs projets?

On s’apprête à sortir enfin notre premier album officiel de 12 titres – « Boule à facettes ». L’ensemble des tracks ont été produite par S.E.B., un beatmaker talentueux reclus dans le fin fond du Luxembourg. Puis on a fait intervenir deux potes musiciens, Le Chat au clavier et Julien à la guitare, pour arranger ce qui pouvait l’être. Donc voilà, on est en train de finaliser tout ça et on est vraiment fier de la gueule que ça prend !

Simple question: Que peut-on trouver dans vos playlists perso?

Cheeko : Bah comme on disait tout à l’heure, un peu de tout :) Dans la mienne tu vas trouver pas mal de Hip-Hop Californien : Du Dilated Peoples/Evidence, Fashawn, Exile, Jurassic 5, Cypress Hill… Après je suis très fan du label Rhymesayers, qui a un roster de dingue avec des artistes comme Brother Ali, Atmosphere, Grieves, Aesop Rock, P.O.S, Blueprint et j’en passe ! Sinon côté rap français j’ai pris ma grosse claque avec l’EP de Némir qui est une vraie perle de musicalité et d’inventivité, l’album de Flynt dont les textes sont toujours aussi soignés et lourds de sens, et Gaël Faye / Milk Coffee and Sugar qui pour moi sont actuellement parmi les valeurs sûres, du moins les plus « réal » dans ce qu’ils font. Pour ce qui est des autres styles, je suis à fond sur Michael Kinawuka, Cold Specks, Quadron, Calle 13…

Et à la volée en regardant mon ipod : DJ Vadim, Oh No, Die Antwoord, C2C, Danny Brown, Kendrick Lamar, Oxmo Puccino, Stalley, Action Bronson, Big Pun…

D’Clik : Perso, en plus de tout ceux que Cheeko viens de citer, j’ajouterai Sean Price..P!

Volo : Pareillement, en ce moment pas mal de DJ Vadim, Foreign Beggars, Ben Harper, et toujours beaucoup de reggae, j’en citerais 2 qui tourne ces derniers jours à la baraque, Snoop Lion (bonne surprise) et l’album High Damage (High Tone / Brain Damage)

- Votre philosophie?

Cheeko : La Philosophie c’est pas de philosophie ! On fait ce qui nous plait en restant vrais vis-à-vis de nous mêmes, pas raconter trop de conneries, donner de la vibe, s’amuser et bosser dur pour pouvoir s’amuser ! Faire un max de concerts et venir retourner la salle des fêtes de ta ville avant de taper le Zénith. Voyager, rencontrer des gens et des horizons différents, parce que s’enfermer dans une bulle c’est nul.

D’Clik : Bien résumé…perso j’dormais en cours de philo.

Volo : Rester sincère dans notre musique !

- Un mot pour finir?

Cheeko : Flingues en l’air ! Soyez pas des crevards sur les spliffs, n’écoutez pas ce qu’on vous force à gober et restez connectés sur nos facebook/twitter/youtube/bandcamp, on déboule bientôt avec un disque dans lequel on a mis plein d’amour, de sueur, de cendres et de flows. On espère la tournée qui va avec, à bientôt pour retourner vos villes ! Paz’

Liens :
Facebook : http://www.facebook.com/phasescachees
Twitter : @PhasesCachees @chkpc @dclikpc
Youtube : http://www.youtube.com/phasescachees
Bandcamp : http://phasescachees.bandcamp.com

Concerts :
27.04.2013 – Castel Park – Surgères
11.05.2013 – La Smala Festival – Tournai (Belgique)
26.05.2013 – EMB – Sannois
14.06.2013 – Paris – Le Divan Du Monde (Release Party)

Mots-clés : , , ,

One Response

Répondre à Phases Cachées – Boule à facette (teaser par Dj Kash) | Cosmic Hip Hop Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Votre panier

Votre panier est vide

Agenda

A l'écoute

Pack T-Shirt + Mag + CD


L’équipe de Cosmic Hip Hop – bon en fait, surtout son directeur artistique Zemar – s’est pliée en quatre pour vous faire cette offre impossible à refuser : 1 magazine + 1 sampler + 1 CD + 1 tshirt pour 25€