Dj Vadim n’a peur de rien
septembre 4, 2012 (No Comments) by Bongo

Dj Vadim présente son 10ème album-studio. « Don’t Be Scared » est un album sur le changement, le progrès, le besoin de faire évoluer, de se débarrasser d’un bois mort qui a déjà été coupé pour mieux l’emmener vers la nouveauté. Un opus en partie hip-hop dans sa réalisation, électro dans sa sonorité jusqu’à soulful dans son esprit, le tout nuancé de touches tribales et d’éléments très ethniques et hypnotiques. Cet album est enraciné dans la « Bass Culture », dressant plusieurs ponts tout au long du disque. Les sons abstract-dark des précédents albums à l’image du USSR Repertoire de 1996 sont ici revisités. Cet album se concentre sur l’instrumental et ramène le beat-making à l’essentiel. Mais les parties vocales ne sont pas en reste avec les collaborations ‘familiales’ : Yarah Bravo et Sabira Jade (The Electric) qui enfoncent un clou militant. Puis les sons neufs de chanteurs à découvrir, comme le D’Angelesque Jazz Bailey, la soul sister hawaïenne Karen Be et le funkman bourru Greg Blackman.

Mots-clés :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Votre panier

Votre panier est vide

Actualités

A l'écoute

Agenda

Dj Vadim n’a peur de rien
septembre 4, 2012 (No Comments) by Bongo

Dj Vadim présente son 10ème album-studio. « Don’t Be Scared » est un album sur le changement, le progrès, le besoin de faire évoluer, de se débarrasser d’un bois mort qui a déjà été coupé pour mieux l’emmener vers la nouveauté. Un opus en partie hip-hop dans sa réalisation, électro dans sa sonorité jusqu’à soulful dans son esprit, le tout nuancé de touches tribales et d’éléments très ethniques et hypnotiques. Cet album est enraciné dans la « Bass Culture », dressant plusieurs ponts tout au long du disque. Les sons abstract-dark des précédents albums à l’image du USSR Repertoire de 1996 sont ici revisités. Cet album se concentre sur l’instrumental et ramène le beat-making à l’essentiel. Mais les parties vocales ne sont pas en reste avec les collaborations ‘familiales’ : Yarah Bravo et Sabira Jade (The Electric) qui enfoncent un clou militant. Puis les sons neufs de chanteurs à découvrir, comme le D’Angelesque Jazz Bailey, la soul sister hawaïenne Karen Be et le funkman bourru Greg Blackman.

Mots-clés :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Votre panier

Votre panier est vide

Actualités

A l'écoute

Agenda