« En passant pécho » en projection demain
septembre 16, 2014 (No Comments) by Alice Papin

« En passant pécho », c’est une web-série décalée démarrée début 2012. Deux nouveaux épisodes inédits seront diffusés demain, mercredi 17 septembre, lors d’une soirée spéciale à la Bellevilloise à Paris. Et l’événement s’annonce prometteur, alors que l’on vient d’apprendre que cette « série de shlag » est l’œuvre du fils du Président de la République.

« En passant pécho » met en scène des personnages délurés, dealers et consommateurs de weed et autres drogues. Le héros de la série est le bien-nommé « Cokeman ».

Les deux jeunes réalisateurs se font appeler Ken et Ryu et se sont rencontrés sur les bancs d’une école d’audiovisuelle. Ils décrivent leur bébé comme une « bonne grosse série de shlag », et vendent également des t-shirts (en association avec Tealer) et des grinders sur leur site internet.

Si la web-série fait la part belle aux substances illicites de toutes sortes, elle est également un relais de la street culture. Le générique a été réalisé par le groupe « Set & Match », qui rappe : « J’ai plein de coke, et plein de stock de choix différent ; de quoi remettre sur pieds François Mitterrand ». Drôle, alors que l’on vient d’apprendre que l’un des deux réalisateurs, jusqu’alors anonyme, n’est autre que Julien, le fils cadet de François Hollande et de Ségolène Royal.

8 millions de visionnage pour seulement 4 épisodes

Preuve s’il en fallait que l’on n’a pas besoin de venir de la rue pour trouver un écho dans la culture urbaine. Jeanne Prunier, qui a repris la production de la série avec  « Get A Way Productions », explique : « Ils avaient envie d’apporter au paysage audiovisuel la série qui manquait, qui parle avec les bons mots de la street culture ».

La web-série a en effet trouvé son public. Elle comporte seulement quatre épisodes (les deux prochains seront diffusés demain) mais a déjà été vue par 8 millions de personnes sur Internet. La chaîne Youtube compte quant à elle près de 100 000 abonnés.

Les deux derniers épisodes qui seront diffusés en exclu et sur grand écran à La Bellevilloise demain ont été financé par une opération de crowfunding via  « My major company ». « En passant pécho » a réussi à récolter 35 518 euros.

Pour la soirée du 17 septembre, Ken & Ryu ont invité de nombreux guests, tels que « Mooky da Peace » de Clone.X/Big Bucket ou « Un*Deux » de Tealer Records.

Event Facebook. 

Alice Papin

Sweet sign ! 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Votre panier

Votre panier est vide

Actualités

Agenda

A l'écoute

« En passant pécho » en projection demain
septembre 16, 2014 (No Comments) by Alice Papin

« En passant pécho », c’est une web-série décalée démarrée début 2012. Deux nouveaux épisodes inédits seront diffusés demain, mercredi 17 septembre, lors d’une soirée spéciale à la Bellevilloise à Paris. Et l’événement s’annonce prometteur, alors que l’on vient d’apprendre que cette « série de shlag » est l’œuvre du fils du Président de la République.

« En passant pécho » met en scène des personnages délurés, dealers et consommateurs de weed et autres drogues. Le héros de la série est le bien-nommé « Cokeman ».

Les deux jeunes réalisateurs se font appeler Ken et Ryu et se sont rencontrés sur les bancs d’une école d’audiovisuelle. Ils décrivent leur bébé comme une « bonne grosse série de shlag », et vendent également des t-shirts (en association avec Tealer) et des grinders sur leur site internet.

Si la web-série fait la part belle aux substances illicites de toutes sortes, elle est également un relais de la street culture. Le générique a été réalisé par le groupe « Set & Match », qui rappe : « J’ai plein de coke, et plein de stock de choix différent ; de quoi remettre sur pieds François Mitterrand ». Drôle, alors que l’on vient d’apprendre que l’un des deux réalisateurs, jusqu’alors anonyme, n’est autre que Julien, le fils cadet de François Hollande et de Ségolène Royal.

8 millions de visionnage pour seulement 4 épisodes

Preuve s’il en fallait que l’on n’a pas besoin de venir de la rue pour trouver un écho dans la culture urbaine. Jeanne Prunier, qui a repris la production de la série avec  « Get A Way Productions », explique : « Ils avaient envie d’apporter au paysage audiovisuel la série qui manquait, qui parle avec les bons mots de la street culture ».

La web-série a en effet trouvé son public. Elle comporte seulement quatre épisodes (les deux prochains seront diffusés demain) mais a déjà été vue par 8 millions de personnes sur Internet. La chaîne Youtube compte quant à elle près de 100 000 abonnés.

Les deux derniers épisodes qui seront diffusés en exclu et sur grand écran à La Bellevilloise demain ont été financé par une opération de crowfunding via  « My major company ». « En passant pécho » a réussi à récolter 35 518 euros.

Pour la soirée du 17 septembre, Ken & Ryu ont invité de nombreux guests, tels que « Mooky da Peace » de Clone.X/Big Bucket ou « Un*Deux » de Tealer Records.

Event Facebook. 

Alice Papin

Sweet sign ! 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Votre panier

Votre panier est vide

Actualités

Agenda

A l'écoute