La villa Savoye du Corbusier, vandalisée par Xavier Delory !
octobre 17, 2014 (No Comments) by Clélia Six

Un événement particulier et qui peut en surprendre plus d’un s’est déroulé très récemment du côté de Poissy, tout du moins, les photos le montrent. La villa Savoye, signée de l’architecte franco-suisse Le Corbusier, a été victime d’un acte de vandalisme de la part du photographe Xavier Delory.

Avant d’aller plus loin, pour rassurer les esprits, cette villa et exemple du mouvement moderne d’architecture est bien intacte. Les graffitis et fenêtres cassées ne sont que des retouches photoshop. L’artiste explique son projet plus en détail sur son site et avoue avoir réalisé un hommage à l’architecte et artiste (décorateur, peintre, sculpteur) en y ajoutant une petite pointe de provocation. Il souhaitait surtout transposer la beauté de l’architecture moderne dans un environnement sinistre et alarmant, du Street Art 2.0 qui ne laisse pas de marbre.

Ses photos traduisent les conséquences de l’Homme sur la planète et les modifications du paysage urbain. On pourrait alors s’imaginer des dizaines d’année plus tard, ou bien même dans un monde post-apocalyptique, en observant le résultat de son travail qu’il a nommé « Pèlerinage sur la Modernité ». Même si cette série artistique pourrait être mal vue par certain, Xavier Delory insiste bien sur le fait qu’il ne s’agit en aucun cas d’un acte de vandalisme pur.

En décryptant les nombreux tags et autres « dégâts » incrustés, on peut ainsi voir le texte des cinq points formulés par Le Corbusier en 1927, qui définissent une architecture nouvelle. Le photographe en profite d’ailleurs pour désigner l’ironie qui se transmet tout autour de la villa : même si le but premier de cette construction était de pouvoir accueillir des habitants, la villa Savoye, de par sa modernité, reste tout de même considérée comme une représentation de l’Art, elle est donc rare et précieuse. Les actes de vandalismes qui pourraient être réalisés seraient dix fois plus choquants que n’importe quelle autre façade.

Clélia Six

Sweet Sign !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Votre panier

Votre panier est vide

Actualités

Agenda

A l'écoute

La villa Savoye du Corbusier, vandalisée par Xavier Delory !
octobre 17, 2014 (No Comments) by Clélia Six

Un événement particulier et qui peut en surprendre plus d’un s’est déroulé très récemment du côté de Poissy, tout du moins, les photos le montrent. La villa Savoye, signée de l’architecte franco-suisse Le Corbusier, a été victime d’un acte de vandalisme de la part du photographe Xavier Delory.

Avant d’aller plus loin, pour rassurer les esprits, cette villa et exemple du mouvement moderne d’architecture est bien intacte. Les graffitis et fenêtres cassées ne sont que des retouches photoshop. L’artiste explique son projet plus en détail sur son site et avoue avoir réalisé un hommage à l’architecte et artiste (décorateur, peintre, sculpteur) en y ajoutant une petite pointe de provocation. Il souhaitait surtout transposer la beauté de l’architecture moderne dans un environnement sinistre et alarmant, du Street Art 2.0 qui ne laisse pas de marbre.

Ses photos traduisent les conséquences de l’Homme sur la planète et les modifications du paysage urbain. On pourrait alors s’imaginer des dizaines d’année plus tard, ou bien même dans un monde post-apocalyptique, en observant le résultat de son travail qu’il a nommé « Pèlerinage sur la Modernité ». Même si cette série artistique pourrait être mal vue par certain, Xavier Delory insiste bien sur le fait qu’il ne s’agit en aucun cas d’un acte de vandalisme pur.

En décryptant les nombreux tags et autres « dégâts » incrustés, on peut ainsi voir le texte des cinq points formulés par Le Corbusier en 1927, qui définissent une architecture nouvelle. Le photographe en profite d’ailleurs pour désigner l’ironie qui se transmet tout autour de la villa : même si le but premier de cette construction était de pouvoir accueillir des habitants, la villa Savoye, de par sa modernité, reste tout de même considérée comme une représentation de l’Art, elle est donc rare et précieuse. Les actes de vandalismes qui pourraient être réalisés seraient dix fois plus choquants que n’importe quelle autre façade.

Clélia Six

Sweet Sign !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Votre panier

Votre panier est vide

Actualités

Agenda

A l'écoute