Twitter affiche son soutient à la communauté musulmane
décembre 16, 2014 (No Comments) by Blvck Zez

La prise d’otages à Sydney s’est finalement soldée par la mort de trois personnes (dont le preneur d’otages). Mais beaucoup de musulmans craignaient d’être les victimes collatérales de Man Haron Monis, qui en avait appelé à l’Islam pour justifier ses actes. Devant la menace d’une stigmatisation, la société australienne a affiché son soutien à la communauté musulmane via le hashtag #IllRideWithYou. Une initiative rapidement reprise par le monde entier.

Alors même que la prise d’otages avait encore lieu, les messages d’hostilités envers les musulmans commençaient déjà à faire leur apparition sur le Net, en réaction aux agissement de Man Haron Monis. Le preneur d’otages arborait en effet une banderole noire avec écrit en arabe “Il n’y a de Dieu qu’Allah et Mohammed est son prophète« , avant de demander un drapeau de l’Etat islamique à la police. Certains musulmans avouaient alors leur peur de prendre les transports en commun, par crainte de représailles de la part d’islamophobes friands d’amalgames.

Plusieurs australiens ont alors tenu à les soutenir, se ralliant sous une bannière #IllRideWithYou (« je vous accompagne »). C’est la journaliste Tessa Kum qui a formalisé ce mouvement, après avoir été témoin de l’initiative. Comme elle le raconte à la BBC : « J’ai vu un tweet qui était juste un petit acte de bonté pour les femmes musulmanes effrayées dans les transports en commun et  ça m’a vraiment touché. (…) Je n’avais pas du tout prévu ça, ça a été incroyable de voir comment ça a décollé. » Elle fait référence au post d’une australienne, qui racontait avoir été témoin de l’appréhension d’une jeune musulmane, obligée de retirer son voile et de descendre du bus devant la réaction des usagers.

Les messages de soutient ont alors afflué sur les réseaux sociaux, chacun détaillant son trajet et son horaire. Le mouvement est rapidement devenu virale, dépassant les frontières du pays des kangourous pour devenir international. Alors bien sûr, comme toutes les initiatives symboliques, elle ne tardera pas à disparaître sans laisser de traces tangibles, mais elle jette en attendant un coup de projecteur bienvenu sur la condition des musulmans dans le monde et la stigmatisation dont ils victimes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Votre panier

Votre panier est vide

Actualités

Agenda

A l'écoute

Twitter affiche son soutient à la communauté musulmane
décembre 16, 2014 (No Comments) by Blvck Zez

La prise d’otages à Sydney s’est finalement soldée par la mort de trois personnes (dont le preneur d’otages). Mais beaucoup de musulmans craignaient d’être les victimes collatérales de Man Haron Monis, qui en avait appelé à l’Islam pour justifier ses actes. Devant la menace d’une stigmatisation, la société australienne a affiché son soutien à la communauté musulmane via le hashtag #IllRideWithYou. Une initiative rapidement reprise par le monde entier.

Alors même que la prise d’otages avait encore lieu, les messages d’hostilités envers les musulmans commençaient déjà à faire leur apparition sur le Net, en réaction aux agissement de Man Haron Monis. Le preneur d’otages arborait en effet une banderole noire avec écrit en arabe “Il n’y a de Dieu qu’Allah et Mohammed est son prophète« , avant de demander un drapeau de l’Etat islamique à la police. Certains musulmans avouaient alors leur peur de prendre les transports en commun, par crainte de représailles de la part d’islamophobes friands d’amalgames.

Plusieurs australiens ont alors tenu à les soutenir, se ralliant sous une bannière #IllRideWithYou (« je vous accompagne »). C’est la journaliste Tessa Kum qui a formalisé ce mouvement, après avoir été témoin de l’initiative. Comme elle le raconte à la BBC : « J’ai vu un tweet qui était juste un petit acte de bonté pour les femmes musulmanes effrayées dans les transports en commun et  ça m’a vraiment touché. (…) Je n’avais pas du tout prévu ça, ça a été incroyable de voir comment ça a décollé. » Elle fait référence au post d’une australienne, qui racontait avoir été témoin de l’appréhension d’une jeune musulmane, obligée de retirer son voile et de descendre du bus devant la réaction des usagers.

Les messages de soutient ont alors afflué sur les réseaux sociaux, chacun détaillant son trajet et son horaire. Le mouvement est rapidement devenu virale, dépassant les frontières du pays des kangourous pour devenir international. Alors bien sûr, comme toutes les initiatives symboliques, elle ne tardera pas à disparaître sans laisser de traces tangibles, mais elle jette en attendant un coup de projecteur bienvenu sur la condition des musulmans dans le monde et la stigmatisation dont ils victimes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Votre panier

Votre panier est vide

Actualités

Agenda

A l'écoute