Nëggus & Kungo-Bram @ Studio de l’Ermitage
mai 30, 2013 (2 Comments) by Bongo

Les musiciens du Kungo-Bram ouvrent le bal (poussière). Kmel N’goni, clavier, batterie, basse et balafon s’harmonisent et installent une ambiance à la fois sereine et pleine de groove.

Après cette ouverture, Nëggus arrive. Tout sourire, l’homme en impose, dans son ensemble pantalon, chemise, cravate et gilet. Déjà, l’ambiance explose ! Ce n’est pas pour rien que l’album s’intitule « Social Groove ». Cette subtile rencontre entre la funk et la musique traditionnelle africaine fait mouche.

Un sondage auprès du public permet de vérifier qu’en matière de passion, argent, énergie consacrée et place au sein de l’industrie du disque, nous en sommes tous au même point. C’est la « légion des soldats inconnus », toute vouée à son art, et totalement ignorée des grands décideurs.

Retour au calme

Quelques morceaux plus loin, retour au calme, le poète se fait plus romantique et déclame des vers d’amour sur un thème musical minimaliste. Entre temps, le saxophone soprano a fait son apparition et survolte l’atmosphère. Polyvalents, les musiciens troquent leurs instruments, passent de l’un à l’autre et semblent s’éclater, avec une aisance apparente.

Très imagé, l’univers de Nëggus se prête bien au live. La mise en scène pourrait être encore plus poussée, lors des concerts qui suivront cette soirée de lancement de l’album. Les thèmes le méritent : révolte, émancipation, droit au sol, famille, solidarité, amour, art, exil…

Cercle magique

Le public, multi-générationnel et forcément métissé, s’y retrouve et se laisse gagner par le groove. La salle – ici le Studio de l’Ermitage – y participe pour une grande part, avec son éclairage tamisé et son excellente acoustique. Du balcon, où l’on a une très bonne vue même sans être attablé, on observe avec joie le cercle magique se former pour un bal poussière final finement orchestré.

2 Responses

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Votre panier

Votre panier est vide

Agenda

A l'écoute

Pack T-Shirt + Mag + CD


L’équipe de Cosmic Hip Hop – bon en fait, surtout son directeur artistique Zemar – s’est pliée en quatre pour vous faire cette offre impossible à refuser : 1 magazine + 1 sampler + 1 CD + 1 tshirt pour 25€

Nëggus & Kungo-Bram @ Studio de l’Ermitage
mai 30, 2013 (2 Comments) by Bongo

Les musiciens du Kungo-Bram ouvrent le bal (poussière). Kmel N’goni, clavier, batterie, basse et balafon s’harmonisent et installent une ambiance à la fois sereine et pleine de groove.

Après cette ouverture, Nëggus arrive. Tout sourire, l’homme en impose, dans son ensemble pantalon, chemise, cravate et gilet. Déjà, l’ambiance explose ! Ce n’est pas pour rien que l’album s’intitule « Social Groove ». Cette subtile rencontre entre la funk et la musique traditionnelle africaine fait mouche.

Un sondage auprès du public permet de vérifier qu’en matière de passion, argent, énergie consacrée et place au sein de l’industrie du disque, nous en sommes tous au même point. C’est la « légion des soldats inconnus », toute vouée à son art, et totalement ignorée des grands décideurs.

Retour au calme

Quelques morceaux plus loin, retour au calme, le poète se fait plus romantique et déclame des vers d’amour sur un thème musical minimaliste. Entre temps, le saxophone soprano a fait son apparition et survolte l’atmosphère. Polyvalents, les musiciens troquent leurs instruments, passent de l’un à l’autre et semblent s’éclater, avec une aisance apparente.

Très imagé, l’univers de Nëggus se prête bien au live. La mise en scène pourrait être encore plus poussée, lors des concerts qui suivront cette soirée de lancement de l’album. Les thèmes le méritent : révolte, émancipation, droit au sol, famille, solidarité, amour, art, exil…

Cercle magique

Le public, multi-générationnel et forcément métissé, s’y retrouve et se laisse gagner par le groove. La salle – ici le Studio de l’Ermitage – y participe pour une grande part, avec son éclairage tamisé et son excellente acoustique. Du balcon, où l’on a une très bonne vue même sans être attablé, on observe avec joie le cercle magique se former pour un bal poussière final finement orchestré.

2 Responses

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Votre panier

Votre panier est vide

Agenda

A l'écoute

Pack T-Shirt + Mag + CD


L’équipe de Cosmic Hip Hop – bon en fait, surtout son directeur artistique Zemar – s’est pliée en quatre pour vous faire cette offre impossible à refuser : 1 magazine + 1 sampler + 1 CD + 1 tshirt pour 25€