Sinai feat. Dany Dan – Entre parenthèses

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Après un 1er aperçu de son travail et de son 1er album « Derrière le Masque » avec le titre clippé Je suis Le Mec, Sinaï récidive! Voici donc le son, « Entre parenthèses » avec Dany Dan… Continue reading

Interview avec le mec

Salut Sinaï, c’est quoi le concept du mec ?

Alors LE MEC, c’est plus qu’un simple concept. A la base, j’avais écrit un texte qui faisait mon portrait. J’en avais un peu marre du story-telling et de dépersonnifier mes textes et faire un truc qui voulait englober tout le monde. J’ai remarqué, à force d’écouter du son et de développer mon égo (rires), que les sons qui me touchaient le plus étaient justement ceux qui me faisaient dire « mais en fait cet MC, il est comme moi! ». Du coup je me suis mis plus dans l’égotrip, et j’ai pondu le texte JE SUIS LE MEC. Le truc dormait, et en préparant l’album, je suis allé voir mon beatmaker, Narko du crew Outsiderz et il m’a fait écouter une prod, et je me suis directement dit que le texte de JE SUIS LE MEC collerait à merveille. J’ai bossé le morceau, retouché 2 ou 3 trucs et on a fait le morceau JE SUIS LE MEC.

Ce morceau sera le 1er extrait de mon 1er album et un clip accompagnera le morceau le jour de sa sortie. Du coup pour annoncer la sortie du morceau et donc du clip et a forciori de l’album, on a décidé de faire un teaser-concept qui s’appelle donc « UNE JOURNEE AVEC LE MEC ». En fait on a repris plusieurs phrases du morceau pour en faire un mini-scénario et donc de mini-épisodes, tous réalisés par LaPetiteVidéo. Chaque titre de chaque mini-épisode reprend une phrase qu’on entendra sur le morceau de « JE SUIS LE MEC » justement… Donc suivez bien les épisodes car en écoutant le morceau vous aurez ce petit sourire en repensant à mes conneries (rires).

Comment passer du freestyle à l’album ?

Alors voilà le problème de l’égotrip, c’est qu’on fait généralement des trucs plus accessibles pour faire bouger la tête directement, et du coup je suis rentré dans ce shéma de freestyle… D’ailleurs je serai toujours un freestyler parce que je kiffe ça…
Alors j’ai poussé le délire à son paroxysme en allant concourir notamment dans les contest MC, notamment le End Of the Weak… Mais les gens autour de moi me disaient « Sinai, ok tu freestyle et tout mais qu’est-ce que tu donnerais sur CD? »… Ils avaient pas tort les mecs! J’avais sorti un CD avec mon crew 9 REZO à l’époque mais voilà, c’était artisanal… Donc, avec ces contest qui m’ont fait rencontrer d’autres personnes, d’autres univers, d’autres façons de voir les choses, je me suis ouvert, j’ai pris au mots les gens qui me disaient de faire un album, et l’aventure est partie…

J’aimerais faire un gros big up à toute l’équipe du EOW, en particulier à DJ Keri du Very Stronger Crew pour tout le taff qu’il fait, et c’est un peu grâce à lui et au EOW que cet album verra le jour, parce que ça m’a poussé à montrer ce que je savais faire, et pas qu’à un public d’initiés… Si j’ai réussi à faire kiffer des initiés, il y en a qui le sont pas et qui peut-être avec mon album le deviendront (rires)

Quel public sera sensible à l’album ?

Je ne ferme aucune porte, se fermer des portes c’est le meilleur moyen de jamais en ouvrir. Je fais du RAP. Je vais pas m’amuser à inventer des nouveaux styles genre « RAP-pop-classique-modern-jazz » (rires).
Je fais du RAP. Maintenant, j’essaye vraiment d’apporter une certaine touche et j’ai directement su la couleur que je voulais apporter à l’album pour qu’initiés comme réticents se disent « il nous a fait kiffer l’enfoiré! ». Je fais du RAP encore une fois, je le martèle, parce que c’est de la musique. En France on a tendance à l’oublier j’ai l’impression… Et la musique, c’est un délire. Et mon délire serait qu’un maximum de personnes adhèrent à l’album de RAP que je leur propose.
Maintenant, mon album s’inscrit dans une vision large et conceptuelle, dans le sens où en préparant l’album, j’ai préparé en même temps tout l’aspect scénique et visuel. J’ai travaillé l’album en faisant attention à tout ça, et j’espère désormais ne pas décevoir.

Gros big up à toute l’équipe qui bosse à moi, Outsiderz Prod et Prof K pour les prod, VisualSuspect pour le visuel, José Shungu aka Smoov J de La Cédille pour le soutien et les conseils qu’il m’apporte, toute l’équipe End Of the Weak et notamment DJ Keri du VSC pour les petits coups de pouce (il sait de quoi je parle), mon groupe le 9 REZO (Omar en tête de liste qui nous suivra jusqu‘à la mort, Testa, Assey et Dias sans qui cet album n‘aurait jamais existé…), ma famille et ma banque (rires). Et un merci, un vrai, honnête pour Cosmic HIP HOP qui croit en moi et en mon projet, et ça fait du bien de se sentir soutenu… J’en oublie surement, qu’ils m’excusent d’avance et que Dieu les garde.

Suivez-moi sur les réseaux sociaux :
www.facebook.com/SinaiBC
www.facebook.com/SinaiNeufrezoOfficiel
www.twitter.com/SinaiNeufrezo