Jan Vormann : Lorsque le Street Art revient à la source

New-York

Jan Vormann est un « street artist » allemand qui vient de révolutionner l’art urbain à sa manière pas tant sur plan de la technique mais plutôt du point de vue de sa philosophie. Depuis quatre ans maintenant, il parcourt le globe et laisse derrière lui de drôles de constructions. Il ne détruit pas, il rebâtit.

Lire la suite

DjerbaHood : le street art s’invite sur l’île tunisienne

FINTAN (Australie)

Encore un projet fou signé Mehdi Ben Cheikh… Le galeriste d’origine tunisienne avait déjà commandité le plus grand acte « de vandalisme artistique » que notre jeune civilisation n’ait jamais connu. Le projet « Tour Paris 13 » avait vu une centaine de street artists investir un immeuble voué à la destruction dans le 13ème arrondissement de Paris pour une exposition géante. Aujourd’hui, le galeriste s’attaque à l’île de Djerba. Lire la suite

Exposition à la galerie 203 de Montréal

expo-Tarek-pompetti

Exposition Docteur Pompetti et Mister Tarek
Du 12 septembre au 26 septembre
Galerie 203
203 Notre-Dame Ouest, Montréal H2Y1T4

Vernissage le 12 septembre à partir de 17 heures en présence des deux artistes.

Tarek :: www.tarek-bd.fr
Vincent Pompetti :: http://pompetti.wordpress.com/
Galerie 203 :: http://www.galerie203.com/

J.R : L’irrésistible ascension d’un artiste de Rue…

Le hasard fait quelquefois bien les choses… D’après les légendes « urbaines », c’est en croisant par hasard le chemin d’un appareil photo dans le métro parisien que l’artiste va s’intéresser à l’art photographique. En ramassant l’engin, JR va tout simplement embrasser une vie d’activiste et d’artiste. Cette vie d’artiste engagé, elle ne ressemble à aucune autre car l’homme ne se contentera pas de faire figurer l’être et la nature, il donnera vie à ses créations. Cette rencontre va bouleverser sa vie et la nôtre en quelque sorte. Lire la suite

Quand le graffiti fait débat…

Le monde de l’art commence à intégrer de plus en plus d’artistes issus du milieu graffiti. Les imposteurs seront un jour démasqués et les plus travailleurs récompensés. Mais encore faut-il accepter de laisser du temps au temps car le Beau, tel que l’entend Platon dans l’Hippias majeur, finira par s’imposer, nous explique Tarek qui publie le onzième numéro de sa revue Paris Tonkar. Lire la suite

Paris Tonkar magazine #10

:: Paris Tonkar magazine le nouveau numéro est en kiosques ::

 

La médiatisation du graffiti (et du street art) était-elle en train de rendre fou certains activistes de ce mouvement artistique ? La question est posée lorsque l’on observe que de jeunes graffeurs en herbe pratiquant exclusivement du vandale se mettent en avant sur les réseaux sociaux et leur blog au risque de se faire arrêter par la police. Réveillez-vous ! Ne tombez pas dans ce piège de l’ultra modernité qui impose que tout doit être vu par tous aussitôt que l’événement s’est produit… Pour vivre heureux, il faut vivre caché : cet adage est encore plus d’actualité de nos jours car le système surveille tout et tout le monde. Le graffiti est un espace de liberté : pour qu’il le reste, il ne doit pas se mettre en danger en dévoilant tout. Un réseau social n’est pas l’ami du vandale et encore moins du citoyen libre. Ne jamais oublier que ce sont des entreprises marchandes qui gagnent de l’argent sur nos rêves, nos échanges et plus généralement sur nos vies ! Lire la suite